Le film « A man for the week-end » draine des cinéphiles

06/11/2017L’œuvre du réalisateur camerounais Achille Brice, projetée ce dimanche 05 novembre 2017 à Yaoundé, est une démonstration du triomphe de l’amour vrai

Photo de: Le film « A man for the week-end » draine des cinéphiles

Les cinéphiles ne sont pas restés sur leur faim, dimanche 05 novembre 2017 au sortir de la projection du film « A man for the week-end » de la Camerounaise Syndy Emade, à l’hôtel Hilton de Yaoundé. Même la pluie battante d’hier soir et le retard conséquent qu’a accusé la projection, n’ont pas floué l’appréciation des cinéphiles. Ils ont d’ailleurs pu apprécier les prestations des artistes Blanche Baily’s du Cameroun et Wizboyy du Nigéria. Le 28 octobre 2017, c’est dans une salle comble de Canal Olympia Douala que l’avant-première du film s’est faite.

Ce film d’Achille Brice, réalisateur de « Life Point », meilleur film camerounais aux Ecrans Noirs 2017, est produit par le label Blue Rain Entertainment de l’actrice camerounaise Syndy Emade. Fruit d’un travail acharné qui a duré près de six mois, il met en scène une jeune femme d’affaires qui a réussi financièrement et qui ne pense qu’à travailler. Suite aux réprimandes et à l’insistance de sa mère de la voir enfin caser dans une relation sérieuse, elle lui présente le temps d’un week-end, un prétendant qui en réalité n’est qu’un simple collaborateur.

Face aux et critiques de sa mère et de sa sœur ainée qui la jalouse depuis la mort de leur père, elle se sent rejetée et mal aimée. Grâce à son fameux « prétendant », elle retrouve la tendresse et l’amour que lui concédait son défunt père. Fidèle à leur style, Achille Brice et Syndy Emade ont voulu mettre les petits plats dans les grands. Pari réussi en tout cas pour ses jeunes camerounais qui se sont promis de faire briller le cinéma camerounais à l’échelle mondiale. Pour cet acte, ils ont choisi d’inviter Alex Ekubo, un grand nom du cinéma nigérian à participer à ce projet.

Avec l’usage récurent des plans rapprochés, gros plans, etc., le réalisateur partage correctement les émotions des acteurs et le rendu à l’image est fait avec exactitude, le son quant à lui est en parfait accord avec les images. Ce film dégage une profonde émotion, les dialogues sont soutenus et très expressifs. Avec des scènes de baisers rares, Achille Brice a voulu conserver l’identité véritable du camerounais. Difficile de lui en tenir rigueur.

Les acteurs Solange Ojong, Nchifor Valery, Miss Lee, Jeanne Mbenti, Nkwah Kinggsley et Kaline Truong entre autres, ont également pris part à ce beau projet cinématographique. Pour le découvrir, rendez-vous dans quelques semaines avec la disponibilité des Dvds.

Jeanne Ngo Nlend (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!