Les principales résolutions du sommet de la CEMAC

01/11/2017L’ouverture intégrale des frontières est l’une des conclusions majeures du sommet extraordinaire de la CEMAC qui s’est achevé sous une note de satisfaction ce 31 octobre à N’djamena au Tchad.

Photo de: Les principales résolutions du sommet de la CEMAC

La suppression totale des visas pour les ressortissants de la zone CEMAC, circulant avec un document en cours de validité. Cette annonce du communiqué final des assises de N’djamena sonne comme un soulagement pour les populations des six pays de la sous-région. Libre circulation des personnes et des biens, voilà une avancée concrète vers l’intégration communautaire. Le Conseil des ministres a félicité les Etats membres pour cette convergence de vue.

Au-delà de cette validation formelle de la libre circulation, il faudrait mettre à disposition des fonds visant son implémentation. C’est pourquoi ledit Conseil a décidé d’autoriser la BDEAC « à prélever sur le Fonds de la Commission de la communauté (FODEC), le montant de 1, 7 milliards de francs CFA  pour le paiement du reliquat dû à INTERPOL (…) ».

L’autre conclusion forte de ce sommet extraordinaire de la CEMAC, « l’allègement substantiel des arriérés accumulés au titre de la TCI, dans une proportion à déterminer en fonction du stock des charges antérieures  d’investissement et de fonctionnement restant à financer prioritairement.» Le Conseil a également choisi l’option de la mise en œuvre des mécanismes à même d’appuyer le compte unique du Trésor.

Quant au sujet de négociations de l’APE entre l’Afrique centrale et l’Union Européenne, le Conseil a exigé l’élaboration d’une stratégie à examiner lors d’une session du Comité ministériel de négociations de l’APE (COMINA). Cliquez ici pour plus de détails sur l’ensemble des résolutions prises au terme des travaux de N’djamena.

Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!