Un professeur agrégé de droit et de l’économie à la tête de la CEMAC

31/10/2017L’ancien premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo, a pris ses fonctions de président de l’instance sous-régionale, à l’issue du sommet extraordinaire qui s’est achevé ce 31 octobre au Tchad.

 

Photo de: Un professeur agrégé de droit et de l’économie à la tête de la CEMAC

Homme politique pétri d’expériences, Daniel Ona Ondo, est né le 10 juillet 1945 à Oyem au Nord du Gabon. Marié et père de sept enfants, cet universitaire de haut vol, agrégé des Facultés de droit et des Sciences économiques, a occupé à  plusieurs reprises, les fauteuils ministériels dans le gouvernement gabonais depuis 1997,  avant d’être vice-président de l’Assemblée nationale.

Sollicité en politique pour son regard pointu et ses analyses économiques pertinentes, le Pr. Daniel Ona Ondo, a été premier ministre du 24 janvier 2014 au 29 septembre 2016, sous le premier mandat de l’actuel président gabonais Ali Bongo Ondimba. Sa nomination à la présidence de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale remonte au 17 février 2017. C’était au terme de la 31e  session ordinaire des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté des États d’Afrique centrale (CEMAC), qui se tenait à Djibloho en Guinée Équatoriale. Il succède ainsi au Congolais Pierre Moussa.

Parcours

Après l’obtention de son baccalauréat au lycée Léon Mba de Libreville (série D), Daniel Ona Ondo intègre l’université de Picardie en France. Il décroche son doctorat d’État en sciences économiques en 1980 à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Professeur agrégé des Facultés de droit et de Sciences économiques et enseignant à la faculté de droit et sciences économiques de l’université Omar Bongo de Libreville, il était également doyen puis recteur de l’université Omar-Bongo de Libreville.

Sous le gouvernement de Bongo père, il a occupé de nombreux postes. Ministre de la Culture en 1998, de l’Éducation nationale en 2002, des Postes et Télécommunications en 2005, vice-président de l’Assemblée nationale en 2007.  Engagé en politique depuis des années pour le Parti démocratique gabonais (PDG), il était aussi candidat à la présidentielle de 2009. Pr. Daniel Ona Ondo s’était alors replié lorsque l’ancien parti unique a choisi le camp d’Ali Bongo, au moment où  la majorité des responsables fangs, de Mba Obame (ancien ministre de l’Intérieur) à Casimir Oyé Mba (ex-Premier ministre) en passant par Jean Eyéghé Ndong (Premier ministre), basculait  dans le camp adverse.

Aujourd’hui président de la CEMAC, le Pr. Daniel Ona Ondo aura la lourde responsabilité de concrétiser l’épineuse équation de l’ouverture intégrale des frontières décidée ce mardi à N’djamena par les voix autorisées de la zone CEMAC. Il devra aussi  jouer de tout son poids pour redynamiser l’économie précaire de la sous-région et mener à bon port, les négociations sur les Accords de Partenariat Économique (APE) avec l’Union Européenne.

Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!