Garoua-Ngaoundéré : Les travaux de réhabilitation définitivement lancés

Les trois entreprises adjudicataires sont à pieds d’œuvre pour rendre le tronçon praticable.Tout au long du trajet Garoua -Ngaoundéré, les engins vont et viennent .La phase de d’assainissement en vue de la réhabilitation de cet axe est pratiquement terminée. L’heure est  aux travaux confortatifs . Pabame Dang, Délégué régional des travaux publics du Nord : « il y’a des travaux confortatifs qui s’exécutent en ce moment sur ce tronçon . Faire des élargissements quand c’est nécessaire, profiler par endroit soit en enrobé, en enduit ou application d’enduits superficiels . Faire un marquage de l’ensemble de l’itinéraire pour améliorer la sécurité de ces routes ».

Tronçon Garoua-Ngaoundéré : La fin du calvaire.

5h, c’est le temps qu’affichait le chronomètre lorsqu’il fallait aller de Garoua à Ngaoundéré et vice-versa. La réhabilitation de ce tronçon va réduire de deux heures, le temps du voyage. 

Difficilement praticable, ce trajet était devenu très dangereux. Il avait d’ailleurs causé de nombreux accidents du fait de la dégradation.Les embourbements causés par la toute dernière saison de pluies, en témoignent.Des gros porteurs et camions ont été maintes fois remorqués par la communauté urbaine de Garoua.

Une lueur d’espoir pour les passagers de Garoua-Ngaoundéré.

« Lorsque la route passe, le développement suit »Cette maxime populaire trouvera certainement place dans les cœurs des habitants qui vivent  le long du tronçon Garoua -Ngaoundéré. Plus encore ce sont les voyageurs de la route nationale N°1 qui pourront se passer des mauvaises conditions de voyage entre la region de l’Adamaoua et celle du  Nord. AboubaKar Bello est de ceux-là et ne cache pas son impatience à voir la circulation s’améliorer : « Nous souhaitons que les travaux soient rapidement mis en marche et que la route soit à nouveau praticable comme il Y’a 10-15 ans ».

Et c’est le challenge que se sont lancées les entreprises en charge du projet. Ibrahima Baba, Ingénieur : « Nous allons entamer dans les jours à venir les travaux de chaussée. Les travaux de chaussée vont très vite. Une fois que la batterie est mise en œuvre, les choses vont d’elles-mêmes »

En tout,la réhabilitation du tronçon Garoua-Ngaoundéré va coûter 16 milliards de francs CFA à l’Etat du Cameroun . Les travaux devraient être livrés d’ici mai 2018.

A lire aussi

 

Odeline Stella Mouazan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.