Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa, élu président de l’Anc

Le vice-président sud-africain Cyril Ramaphosa a été élu ce lundi 18 décembre à la tête du Congrès national africain (ANC) a l ‘issue d’une élection houleuse.

Cyril Ramaphosa a devancé de 179 voix à peine son unique rivale, l’ancienne patronne de l’Union africaine (UA) et ex-épouse de Jacob Zuma, Nkosazana Dlamini-Zuma.

« Nous proclamons le camarade Cyril Ramaphosa nouveau président du Congrès national africain », a déclaré à la tribune de la conférence du parti réuni à Johannesburg une responsable de la commisison chargée du scrutin.

Annoncée au terme de plusieurs heures de dépouillement, la victoire de Cyril Ramaphosa a été accueillie par un tonnerre d’acclamations de ses partisans et les sifflets de ceux de son adversaire, témoins des fractures qui divisent le parti.

Ramaphosa pourrait devenir en 2019 le nouveau président du pays à la fin du mandat de Jacob Zuma, en cas de victoire de l’ANC aux élections générales. Avec ce résultat, c’est la tendance des précédents congrès qui se perpétue, avec un vice-président qui devient président.

A 65 ans, ce riche homme d’affaires, « héros » de la lutte contre l’apartheid, incarne l’espoir de redressement de l’ANC, au pouvoir depuis 1994. Il hérite d’un parti miné par les luttes intestines, après la gestion jugée désastreuse du président Jacob Zuma, dont le deuxième mandat a été marqué par une succession de scandales de corruption.

Eliane Marcelle Matsingoum 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!