Migrations : les leaders d’opinions recommandent les migrations responsables

Le ministère des Relations Extérieures (Minrex) et l’Organisation Internationale pour les Migrations au Cameroun (OIM) ont échangé ce 18 décembre 2017 au cours d’une conférence sur la question de migrations. C’était à l’occasion de la journée Internationale des migrants.

Malgré l’hostilité croissante, les illégalités et l’insécurité que rencontrent les migrants,  le bilan fait état de 258millions de migrants qui sillonnent le monde en quête de meilleures conditions de vie. Les échanges entre le Minrex et l’OIM se sont fait autour du thème « Migration sûre dans un monde qui bouge ».

Par ailleurs pour cette journée consacrée aux migrants, la communauté internationale demande au monde de faire preuve de solidarité et surtout d’accorder de la dignité à ces travailleurs instables dont la production est considérable dans les champs économique social et culturel de toutes les différentes sociétés du monde.

Pour Dr Boubakar Saibou chef de mission à l’Organisation Internationale pour les Migrations au Cameroun, on n’a pas besoin de voyager par des bateaux qui vont prendre de l’eau pour migrer. «  Il faut migrer de façon légale et cette voie de migration ne doit pas être réservée qu’aux élites », déclare-t-il. Ce dernier recommande une migration responsable.

Apres la diffusion du documentaire « Wallah je te jure » qui raconte le périple tragique des migrants Ouest-africains vers l’Italie, le panel a au cours des échanges, édifié le public sur  la gestion des migrations par l’OIM et l’Etat du Cameroun et sur la sécurité sociale.

Notons en outre que, cette célébration, se fait au lendemain du phénomène d’asservissement qui a eu lieu en novembre 2017 en Libye. Selon des statistiques de l’OIM, 1700 migrants camerounais sont concernés par le marchandage des africains noirs dans ce pays du Maghreb.

Esther Fossi (Stagiaire)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.