Libéria : le nouveau président élu George Weah prête serment

Élu le 26 décembre 2017 au second tour, George Weah prête serment ce 22 janvier 2018 à Monrovia au Libéria

A 51 ans, George Weah remporte les élections présidentielles au second tour face au vice-président sortant Joseph Boakai. Il réussit à se faire élire chef d’État à la troisième tentative.

En effet, il se lance à l’élection présidentielle en 2005. George Weah échoue au second tour du scrutin face à Ellen Johnson Sirleaf alors qu’il était arrivé en tête du premier tour. En 2011, il est candidat à la vice-présidence. Mais il échoue. Il réussit néanmoins à se faire élire sénateur lors des élections sénatoriales de 2014.

Son palmarès de footballeur 

Cet ancien footballeur international a eu un parcours exceptionnel.   George Weah commence sa carrière de footballeur dans son pays natal. Formé au Young Survivors, puis à Bongrange Company, il joue par la suite à Mighty Barolle et Invincible Eleven, les deux plus grands clubs libériens, avant de rejoindre le club camerounais du Tonnerre Yaoundé.

Un an plus tard, il est repéré par Claude Le Roy, alors entraîneur du Cameroun, qui le met en contact avec L’As Monaco. Il a alors 22 ans. Attaquant de renom, George Weah remporte, en 1995, le ballon d’or récompensant le meilleur joueur évoluant en Europe.

Premier joueur non européen à remporter ce trophée, il est le seul originaire du continent africain. Il est également le premier ancien footballeur professionnel à devenir chef d’État. George Weah remplace Ellen Johnson Sirleaf, première femme à avoir accédé à la magistrature suprême en Afrique.

Vie familiale 

George Weah est né de parents chrétiens mais se convertit à l’islam avant de revenir au christianisme. En 1995, alors qu’il était encore musulman , il se revendiquait comme pratiquant de cette religion et affirmait vouloir rattraper le jeûne du mois de ramadan après sa carrière sportive. Actuellement, une église est érigée dans l’enceinte de sa résidence. Il est père de quatre enfants dont une fille et trois garçons.

Marie Blanche Mfoumou (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.