Black Panther : une révolution dans le cinéma

Produit par le studio américain Marvel,  ce film de super héros brise des règles qui semblaient établies et met en avant la culture africaine.

A elle seule, la bande annonce du film atteint près de 3 millions de vues sur Youtube. Une sélection de 4minutes de séquences dépasse les 22 millions de vues. Sur les réseaux sociaux, Black Panther est le film du moment à voir absolument. Sorti officiellement le 14 février 2018 en France et le 16 février 2018 aux Etats Unis,  ce film d’une durée de 134 minutes n’est pas singulier : super héros noir, acteur noir, réalisateur noir… Et pour les téléspectateurs camerounais, la fierté est d’autant plus grande que deux actrices d’origine camerounaise y apparaissent : Sasha MORFAW et Constance EJUMA.

De l’avis d’une cinéphile : « Je ne pense pas que c’est l’histoire en elle-même qui émeut le public, mais plutôt le fait que la culture africaine a été bien représentée dans le film. Chaque pays africain peut reconnaitre sa culture, on nous montre une Afrique riche et très développée sans la colonisation ». Un autre fait qui renforce la popularité de ce film : « Nous sommes habitués aux super héros occidentalisés. On s’attendait donc à voir un super héros ayant reçu son pouvoir d’une piqure d’insecte ou quelque chose du genre. Que non ! T’Challa, le roi du Wakanda qui est Black Panther, a reçu son pouvoir des ancêtres comme un vrai africain. Les noms, les costumes, les comportements, tout est africanisé. Je regarderai ce film sans me lasser ».

Synopsis

Après avoir participé à l’affrontement entre Iron Man et Captain America, le roi T’Challa retourne chez lui dans la nation africaine reculée mais technologiquement avancée du Wakanda, pour servir son pays en tant que nouveau roi. Cependant, le pouvoir de T’Challa va bientôt être défié par des factions de son propre pays. Quand deux ennemis conspirent pour détruire le Wakanda, la Panthère Noire doit s’allier à l’agent de la CIA Everett K. Ross et aux autres membres du Dora Milaje, les forces spéciales du Wakanda, pour éviter que le pays soit emporté dans un conflit mondial.

Vanessa ONANA

2 pensées sur “Black Panther : une révolution dans le cinéma

  • 28 février 2018 à 7 h 23 min
    Permalink

    j’ai pas vu le film mais sa bande annonce. Je n’aime pas le film mais pour Black Panther c’est irresistible. Bravo à nos compatriotes et aux autres et surtout au réalisateur et tous ceux qui ont eu cette idée et travaillé sur ce projet. Bravo!

    Répondre
  • 28 février 2018 à 9 h 13 min
    Permalink

    J’aimerais le regarder, ce film.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!