Chantiers routiers: le ministre des Travaux publics exhorte les entreprises à plus de célérité

Le ministre Emmanuel Nganou Djoumessi évalue le niveau d’exécution des chantiers routiers en cours au Cameroun, ce mardi 20 février 2018 à Yaoundé.

Évaluer l’ensemble des chantiers routiers nationaux et pallier les griefs qui plombent l’évolution des travaux. C’est la trame de fond de la rencontre qui réunit ce mardi, le ministre des Travaux publics et les parties prenantes. À tour de rôle, chaque entreprise a présenté Emmanuel Nganou Djoumessi, l’état des lieux des projets qu’elle conduit. En effet, des différentes interventions, l’on retient qu’il y a une progression relative des travaux sur le terrain.

Mais les différents acteurs ont soulevé comme principale difficulté, l’insuffisance des ressources financières et leur déblocage tardif. Face à cette situation, le ministre des Travaux publics les a rassurés que les fonds sont disponibles. Compte tenu des délais qui pressent, les fonds seront virés ou le sont déjà sur certains comptés a ajouté le ministre.

Projets autoroutiers

Il s’agit des chantiers routiers, Yaoundé-Douala (Phase 1). Ils se caractérisent par une conception sur un linéaire de 100 km. À cela s’ajoute la réalisation des travaux sur un linéaire de 68,3 km et 25 km de voies de rétablissement. Le profil en travers est de type 2×2 voies extensibles à 2×3 voies. Construction de 03 échangeurs, de 30 ouvrages de rétablissement de communication, de 224 dalots et d’un pont de 360 m de long.

• Coût de l’intervention : 345,781 milliards TTC ;
• Délai de réalisation : 48 mois ;
• Niveau de réalisation : 63,5%. (par rapport à l’enveloppe disponible)
• Entreprise : China First Higway Engineering Company ;
• Mission de contrôle : Scet Tunisie / Louis Berger ;
• Assistance Géotechnique : Labogénie ;
• Date de démarrage : 13/10/2014 ;
• Date de fin prévisionnelle : 12/10/2018 ;
• Contraintes à lever : décret d’expropriation entre les PK 40 et 60 attendu. Besoin de 40 milliards pour achever les travaux de la phase 1. Besoin de 108 milliards pour rendre la phase 1 opérationnelle.

Itinéraire Kribi-Lolabé

• Linéaire : 38,5 Km d’autoroute ;
• Type d’intervention : Construction de 38.5 km d’autoroute sur un profil de 2×2 voies extensibles au TPC en 2×3 voies pour une vitesse de référence de 110 km/h
• Coût de l’intervention : 453 millions de dollars US, soit environ 250 milliards de FCFA (HT),
• Délai d’exécution:42 mois: 06 mois (études) + 36 mois (travaux) ;
• Niveau de réalisation : 77 % ;
• Entreprise : CHINA HABOUR ENGINEERING COMPANY LTD (CHEC) ;
• Mission de Contrôle : STUDI INTERNATIONAL/INTEGC ;
• Date de démarrage : 01 janvier 2015 ;
• Date de fin prévisionnelle : 30 juin 2018 ;
Par conséquent, il faut finaliser la procédure de migration du contrat actuel EPC (Etudes-construction) en mode Partenariat Public-Privé (PPP).

Principaux chantiers routiers nationaux

N1: Yaoundé-Obala-Bertoua-Ngaoundéré-Garoua-Maroua-Mora-Dabanga-Kousseri)
Tronçon : Nkolessong-Nding
• Linéaire : 95 Km ;
• Type d’intervention : Construction ;
• Coût de l’intervention : 46,1 milliards ;
• Financement : BIP ;
• Délai de réalisation : 83 mois et 19 jours ;
• Niveau de réalisation : 78,20% avec la fin des travaux prévue le 31 mars 2018 ;
• Entreprise : CWE ;
• Mission de contrôle Technique : BEC LA ROUTIERE ;
• Mission de contrôle géotechnique : LABOGENIE
• Date de démarrage : 01/04/2011 ;
• Fin prévisionnelle : 31/03/2018 ;
• Organe de paiement : CAA ;
• Contrainte à lever : Retard dans l’exécution des travaux. Du coup, il y a un besoin de 20 milliards pour achever les travaux dont date de fin est fixé au 31 mars 2018, les prévisions du BIP 2018 ne sont que de 3 milliards. Donc il faut rechercher des ressources additionnelles.

N2: Yaoundé- Frontière Guinée équatoriale

Tronçon : Nsimalen-Mbalmayo-Ebolowa
• Linéaire : 160 Km ;
• Type d’intervention : Réhabilitation ;
• Coût de l’intervention : 24 milliards ;
• Financement : BIP ;
• Délai de réalisation : 15 mois ;
• Niveau de réalisation : 4% ;
• Entreprise : BUNS ;
• Mission de contrôle : EGIS Cameroun ;
• Date de démarrage : 03/05/2017 ;
• Date de fin prévisionnelle : 03/08/2018 ;
• Contraintes à lever : Retard dans l’exécution des travaux (37.78% de délai consommé contre 4% d’avancement des travaux). Ainsi se présente l’urgence de trouver 579 392 884 Fcfa pour payer la part BIP du décompte d’avance de démarrage de l’Entreprise.

N6 (Maiganga-Maidougou-Ngaoundal-Tibati-Pont de Mbamti-Banyo-Pont de la Mape-Manki-Foumban-Koutaba-Foumbot-Bafoussam-Babadjou-Bamenda)
Tronçon : Foumban-Manki (lot 1)
• Linéaire : 40 Km ;
• Type d’intervention : Construction ;
• Coût de l’intervention : 28,314 milliards TTC ;
• Financement : BID+OFID : 7,537 milliards, BIP : 20,775 milliards;
• Délai de réalisation : 45 mois ;
• Niveau de réalisation : réception provisoire en l’état effectuée le 14 décembre 2017 ;
• Entreprise : ESER ;
• Mission de contrôle : Gpt BETA Consult/Comete ;
• Date de début : 18/11/2011 ;
• Date de fin prévisionnelle : 31/10/2017 ;
• Contraintes à lever : Achever les travaux restant.

Routes régionales

R0917 :Tchéré (Intersection N1)-Douvangar-Meri-Tokombéré-Bala-Dargala (Intersection N1)
Tronçon : Dargala-Tokombére
• Linéaire : 15,4 km ;
• Type d’intervention : Construction ;
• Coût de l’intervention : 3,162 milliards TTC ;
• Financement : BIP MINEPAT ;
• Délai de réalisation : 20 mois ;
• Niveau de réalisation : 25% ;
• Entreprise : HAB SA ;
• Mission de contrôle : KOUMA SARL ;
• Date de démarrage : 20/06/2017
• Date de fin : 20/02/2019 ;
• Organe de paiement : Trésor public ;
Du coup, il faut mettre à disposition des ressources financières pour intervenir sur tout le linéaire du projet.

Routes communales

Deuxième voie d’Accès à Bamenda, route Akum-Baba 2 – Bali
• Linéaire : 20 km ;
• Type d’intervention : Construction ;
• Coût de l’intervention : 19,167 milliards TTC ;
• Financement : BIP ;
• Délai de réalisation : 68 mois ;
• Niveau de réalisation : 35,35% ;
• Entreprise : BUN’S ;
• Mission de contrôle technique: CERBAT ;
• Mission de contrôle géotechnique: BRECG ;
• Date de démarrage : 14/05/2013
• Date de fin : 31/03/2019 ;
• Organe de paiement : Fonds Routier ;
• Contrainte à lever : L’avenant de l’Entreprise a été signé. les projets de marchés complémentaires des missions de contrôle ont été retournés.

Les offres des BET sont attendues pour l’élaboration des projets de marchés complémentaires. Les missions de contrôles ont été saisies pour la transmission de leurs offres technique et financières. Tous ces chantiers routiers nécessitent l’accélération. Cela devra contribuer à la réduction des accidents de la circulation, même le facteur humain est le plus souvent mis en cause.

Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.