Deuxième visite des inspecteurs de la Caf au Cameroun : le gouvernement anticipe

En attendant la deuxième visite des inspecteurs de la car prévue pour ce moi de mars, le chef du gouvernement effectue depuis ce 06 mars une visite des infrastructures impliquées dans l’organisation de la CAN 2019. Philémon Yang était ce 07 mars dans la région du Nord

La visite

Après le complexe multisports d’olembe, le stade omnisports et l’hôtel M’ont Febe hier à Yaoundé, la visite du premier Ministre dans le chef lieu de la région du Nord a été plus intense. Le chef du gouvernement a visité tour à tour:

Le centre hospitalier de Garoua,
L’hôpital régional de Garoua,
L’hôtel Benoue et d’autres hôtels en réhabilitation,
Les stades d’entraînement du Cenajes de Poumpoumre ,
Le centre technique de coton sport,
Le stade Roumde Adja et l’aéroport international de Garoua

Cette visite approfondie des infrastructures de la CAN 2019 Dans la région du Nord visait pour le PM à toucher du doigt les réalités des chantiers de la car, palper l’avancement de ces chantiers et booster le moral des acteurs afin que la deuxième visite d’inspection de la caf apporte des réponses aux recommandations de la première phase.

Les recommandations de la première visite de la caf

Du 11 au 20 janvier 2018, une mission d’inspection de la caf, la première du genre en ce qui concerne l’organisation de la CAN 2018 avait séjourné au Cameroun. Après avoir parcouru toutes les infrastructures en construction et en réhabilitation à travers le pays, la mission avait émis quelques recommandations:
Une évaluation hebdomadaire des travaux xi stade d’olembe et ses annexes,
La rénovation des aires de jeux pour ce qui est du stade omnisports de Yaoundé et du stade de Japoma,
Le réaménagement du stade de Bepanda ,
Le réaménagement des voies d’accès aux différents stades entre autres.
La descente de Philémon Yang vise également le contrôle de la mise en oeuvre de ces recommandations, afin d’arrimer Le Cameroun aux normes Caf.Elle se poursuivra dans les autres régions du pays qui abritent les infrastructures de la Can 2019.

Oddlibe Stella Mouazan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.