Ghana: des trottoirs fabriqués à partir des déchets plastiques

L’initiative de l’entrepreneur ghanéen Nelson Boateng, consiste à concevoir des trottoirs ou des routes grâce aux déchets plastiques.

Au Ghana, l’idée de créer des pavés éclate après l’interdiction par le gouvernement de l’utilisation des sacs en plastique. Ainsi, l’ingénieur en réseau, Nelson Boateng et son équipe recyclent les déchets plastiques et les transforment en blocs utilisés pour les trottoirs ou les routes. Une innovation perçue comme une aubaine face aux prix élevés des produits du marché. Prix des blocs : 1 dollar la pièce alors que ceux en béton coûtent 1,50 dollar. Pour fabriquer leurs pavés, ces ghanéens utilisent des déchets plastiques déchiquetés qu’il mélange avec du sable. Voir la démonstration ici.

Composition de la solution

Créée il y a cinq, l’entreprise Nelplast s’occupe de la fabrication des pavés. En effet, le produit final,  s’obtient de la composition de 70 % de déchets plastiques et 30 % du sable. Selon le jeune entrepreneur, ses pavés pourrissent difficilement et durent plus longtemps que le ciment. Pour lui, ils sont plus résistants jusqu’à 800 % que les blocs traditionnels fabriqués à partir du béton ou du tarmac. Nelplast produit près de 200 blocs par jour et emploie près de 40 40 ouvriers. Une contribution économique à la construction des villes propres en Afrique.

Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.