Paul Atanga Nji: « La transparence du scrutin est irréfutable »

Le ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nji, s’exprimait ainsi au cours du point de presse qu’il donnait sur le déroulement du scrutin de ce 25 mars 2018, sur le plan sécuritaire au Cameroun.

Le point de presse du ministre de l’Administration territoriale mettait l’accent sur le déroulement du scrutin de ce dimanche. En effet, il a déclaré  que la sérénité a régné tout au long de cette opération. À l’entame de son propos, Paul Atanga Nji, a précisé que le scrutin, a effectivement eu lieu dans les 58 départements du pays.

Ensuite, il a souligné que « d’une manière générale, le scrutin s’est déroulé dans l’ordre, le calme et la sérénité. » Et le ministre d’ajouter qu’ « aucun incident ou fait majeur de nature à entamer la transparence des élections de ce jour, n’a été enregistré. » En effet, le gouvernement a pris des mesures spéciales en vue du bon déroulement de ce processus électoral.

Statistiques

En rappel, 9 partis politiques étaient en lice pour ce scrutin. Parmi lesquels, le Rdpc, parti au pouvoir, le Sdf, l’Undp, l’Upc, l’Andp et l’Udc.  Paul Atanga Nji a relevé une forte participation des conseillers municipaux au vote. Par ailleurs, les opérations de centralisation des procès verbaux se poursuivent dans ce département ministériel.

 

Paul Atanga Nji a également indiqué que 3723 observateurs étaient accrédités pour ces élections sénatoriales.  L’on dénombre 3309 observateurs nationaux et 414 observateurs internationaux. Pour l’heure, reste  la mise à disposition de leur rapport. De même, la proclamation des résultats par le Conseil constitutionnel interviendra dans un délai de 15 jours.

Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.