Port de Kribi: place aux affaires

Ce 2 mars 2018, le Port de Kribi entre définitivement dans sa phase opérationnelle. Le processus de la mise en service est terminé. Les opérations commerciales sont désormais effectives pour tous les usagers. Il faut apprécier le nombre de structures installes ces deux dernières années autour du Port de Kribi  pour comprendre l’événement de ce vendredi. Le CNCC, le GUCE, les armateurs, les acconniers, l’Autorité portuaire, les Douanes, l’ANOR, les différents services de sécurité et bien d’autres ont installé leurs antennes ici. Certains de ces acteurs de la place portuaire ont multiplié les tests ces derniers jours.

Les directeurs généraux et autres hauts responsables de ces organismes sont à Kribi. Ils sont venus assister le nouveau né dans ses premiers pas. Un séminaire sur les procédures commerciales dans les ports du Cameroun se tient depuis ce 1er mars. Il donne l’occasion à tous ses acteurs d’afficher leur sérénité quant à mise en service ce 2 mars de l’important terminal à conteneurs du Port de Kribi.

le port de Kribi en mode gros porteur

Un premier bateau gros porteur symbolise ce départ définitif de ce Port de Kribi. Ce gros porteur de CMA CGM a 12 m de tirant d’eau. Ce qui donne une idée du tonnage de sa cargaison. A Kribi, un seul navire va déposer jusqu’à 100000 tonnes de marchandises. Le Guichet Unique des Opérations du Commerce Exterieur annonce que toute les opérations commerciales sont dematérialisées. Un bon départ qui met a l’abri des options de conduite du changement.

Mais la ville de Kribi dégage une impression de vie ordinaire. Pas de ferveur militante particulier pour cet événement singulier. Les autorités refusent aussi de se mettre une pression particulière. Tout ici laisse penser que le mot de passe est connu de tous :”l’heure n’est pas aux discours. il faut passer à l’action”. Cette action consiste à voir le Port de Kribi fonctionner après tous les mécanismes mobilises pour lancer la machine.

Elvis Mbimba, envoyé spécial a Kribi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!