Election sénatoriale 2018 : jour de vote dans le Mfoundi

Une centaine de conseillers municipaux des communes de la ville de Yaoundé, membres du collège électoral ont pris part au vote des sénateurs dans le département du Mfoundi ce 25 mars 2018.

La forte pluie qui a arrosé les quartiers de la ville de Yaoundé ce dimanche 25 mars 2018, n’a pas freiné la volonté des conseillers municipaux des communes de Yaoundé de remplir leur devoir civique. Ils se sont massivement rendus à l’école publique Bastos unique bureau de vote du département.

Il est exactement 10h à Yaoundé et déjà ils envahissent les coins et recoins de cet établissement. De Yaoundé 1 à Yaoundé 7 en passant par Yaoundé 5, les conseillers ont répondu présents.

Sénatoriales 2018
Sénatoriales 2018

Ambiance

C’est en tout cas une ambiance particulière qui accueille le visiteur non averti ici. Outre la présence remarquée des journalistes, les agents d’Elections Cameroon (Elecam), les forces de l’ordre et les observateurs nationaux et internationaux s’affairent.

Pour eux, pas le temps de s’attarder dans des discussions. « La journée promet d’être longue. Et nous devons nous assurer que tout se déroule dans les bonnes conditions », nous renseigne au passage un employé d’Elecam. Pour Abdoulaye Babale, le Directeur Général des élections, tout se déroule normalement. Ceci dans le strict respect des dispositions prévues par le code électoral. Il a d’ailleurs fait un tour du propriétaire pour s’en assurer.

Abdoulaye Babale, Directeur Général Elecam

Pendant ce temps, le vote des listes de candidatures sénatoriales en lice se fait dans le calme. En rang dans les couloirs qui conduisent dans les deux salles de classes réquisitionnées à cet effet, les conseillers municipaux discutent dans une humeur bon enfant. Ceci en attendant patiemment leur tour.

Et si le geste parait simple, il est plein de sens pour les conseillers municipaux, membres du collège électoral. C’est ce que pense Jacques Yoki Onana, maire de la commune de Yaoundé 6. « J’ai mis du mien en posant cet acte. Faire le choix des sénateurs de la région du Centre, c’est une grande responsabilité pour nous compte tenu du rôle primordial des sénateurs dans un pays. C’est un sentiment de satisfaction qui m’habite actuellement. », confie-t’il.

Le vote de ce jour a également laissé place à de chaleureuses retrouvailles. Des accolades soutenues, des sourires et aussi des fous rires animent l’essentiel des conversations.

Scrurin de liste

Pour ce scrutin de liste, chaque parti politique présente une liste de sept sénateurs et de leurs suppléants. Une liste par région remporte la victoire pour un total de 70 sénateurs élus. Les 30 autres sénateurs sont nommés par décret du chef de l’État.

L’échéance dernière, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) détenait 82 sièges sur 100 au Sénat. Le Front social démocratique (Sdf) en avait 14, tandis que l’Alliance nationale pour la démocratie et le progrès (Andp), du Front national pour le salut du Cameroun (Fsnc), du Mouvement pour la défense de la République (Mdr) et de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp), en avait 1 siège chacun.

Jeanne Ngo Nlend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.