Sommet de Panmunjeom: début d’une nouvelle ère pour les deux Corées

Les leaders des deux Corées (Nord et Sud), Kim Jong-un et Moon Jae-in se donnent une poignée de main symbolique ce vendredi 27 avril, à l’ouverture du sommet de Panmunjeom.

Ce vendredi matin, les dirigeants des deux Corées ont témoigné aux yeux du monde leur engament à réécrire une nouvelle histoire. Visiblement enthousiastes, Kim Jong-un et Moon Jae-in ont bravé la marche qui marque au sol, la démarcation militaire. Le leader nord-coréen a confié qu’il était particulièrement « submergé par l’émotion ».

En effet, c’est la première fois qu’un dirigeant nord-coréen, met les pieds du côté Sud de la frontière.  C’est-à-dire depuis sept décennies au lendemain de la guerre de Corée. Ainsi, « Une nouvelle histoire commence. Le début d’une ère pour la paix », a formulé Kim Jong-un dans le livre dédié aux visiteurs.

Les attentes

Les Sud-Coréens venus massivement à la mairie de Séoul, espèrent des retombées concrètes de ce sommet entre les deux Corées. Cependant, certains opposants ont écrit qu’ « Un traité de paix avec le Nord serait une mascarade.»  Les conclusions des échanges devront déterminer la suite de l’histoire. Ainsi, une déclaration conjointe permettra  de savoir si la question de dénucléarisation sera définitivement réglée. Autre préoccupation du sommet, la signature d’un traité de paix. Toute chose qui vise à réduire les tensions militaires entre les deux parties. Depuis la partition des deux Corées il y a 65 ans, bientôt peut-être,  un pas vers l’apaisement.

Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!