Sport : la troisième étape tour cycliste international du Cameroun annulée

la troisième étape tour cycliste international du Cameroun a été conjointement annulée par le commissaire de l’UCI et le président de la fécacyclisme pour cause de mauvaiseconditions météorologiques .

Les faits

La grande pluie qui s’est abattue dans la capitale économique du Cameroun hier a été la cause de l’annulation de la troisième étape tour cycliste international du Cameroun. Le criterium, circuit fermé à l’intérieur de la ville de Douala long de 112,5 km n’a pas pu être réalisé entièrement. Au 7ème tour de l’étape des chutes de coureurs ont commencé à être enregistrées. Et les coureurs éprouvaient déjà des difficultés à reprendre la course. Puis au 10ème tour les officiels annoncent l’annulation de l’étape. Jean Pierre Copenole Commissaire international de l’UCI : « la course ne pouvait plus être régulière à partir du moment où les coureurs ne peuvent pas défendre normalement leurs chances .J’ai vu pas mal de coureurs qui sont tombés et qui n’ont pas pu reprendre leur place dans le peloton. On aimerait bien terminer le tour du Cameroun avec un maximum de coureurs. On a d’abord pensé à la sécurité des coureurs ». La course était donc devenue dangereuse pour les 56 coureurs engagés dans cette 15ème édition du tour cycliste international du Cameroun.

Ce que dit la loi de l’UCI sur l’annulation d’une étape de course sur route

Selon l’article 2.2.029 bis du règlement de l’UCI version du 03 juin 2016 en rapport avec les conditions météorologiques de la course sur route (le cas Tour du Cameroun actuel), il est stipulé que :

Le protocole prévoit la tenue obligatoire d’une réunion entre les parties prenantes … lorsque des conditions météorologiques extrêmes sont attendues avant le départ d’une étape. Cette réunion peut être tenue à la demande de l’un ou l’autre des représentants désignés. La réunion devra être organisée dans un environnement adéquat, de manière formelle et un résumé concis sera rédigé par le Président du Collège des Commissaires et annexé à son rapport de course à l’attention de l’UCI.

Les conditions météorologiques extrêmes qui peuvent conduire à la tenue de cette réunion comprennent:

  1. Pluie verglaçante
  2. Neige accumulée sur la chaussée
  3. Fort vent
  4. Températures extrêmes
  5. Manque de visibilité
  6. Pollution atmosphérique

En fonction des conditions météorologiques rencontrées, les actions suivantes peuvent être décidées:

  1. Pas d’action
  2. Modification du lieu du départ
  3. Modification de l’heure de départ
  4. Modification du lieu d’arrivée
  5. Utilisation d’un parcours alternatif
  6. Neutralisation d’une partie de l’étape / de la course
  7. Annulation de l’étape / de la course Autant que possible et dans la limite des lois du pays dans lequel se déroule l’épreuve, les décisions devront être prises ou confirmées le matin de l’épreuve (ou de l’étape concernée.

La suite de la compétition

Après cette annulation, le tour conserve les données de la 2ème étape. Noel Richet garde le maillot jaune .

La 4ème étape du tour Douala –Limbé a démarré depuis ce matin à Bonaberi

Odeline Stella Mouazan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.