Barreau du Cameroun: 115 nouveaux avocats ont prêté serment ce vendredi

ans Ces nouveaux avocats ont prêté serment ce 25 mai 2018, au cours de l’audience solennelle présidée par le président de la Cour d’Appel du Centre, Cunégonde Mekoulou Ngotty. C’était en présence du Bâtonnier, Me Jackson Ngnié Kamga.

« Je jure comme avocat, d’exercer mes fonctions (…) en toute indépendance dans le respect des lois de la République. » Cette phrase a été reprise comme un hymne par les 115 avocats ce vendredi. En effet, la prestation de serment de vendredi était l’occasion pour ces avocats de revêtir pleinement leurs attributs professionnels. En rappel, ils ont enduré  trois ans de formation et de stage dans les cabinets d’avocats et autres salles d’audience.  Désormais, ils sont outillés à l’exercice de leur profession. Baptisée « cuvée de la performance », le président de la Cour, Cunégonde Mekoulou Ngotty, a exhorté ces derniers à faire preuve de discipline. De même, il les encourage à se former de manière continue afin de répondre avec efficacité aux attentes des clients.

Réaction de Me Isabelle Onana, jeune avocate

« Je suis très émue. C’est comme le jour de votre mariage, un jour exceptionnel, inoubliable. Et Comme perspectives d’avenir, je compte parfaire ma formation. Parce que la formation d’un avocat est continue. Donc tout ne s’arrête pas aujourd’hui. Comme jeune avocate et en tant que femme, je compte défendre les causes des femmes battues. Car la femme battue est une femme lésée, c’est une femme qui souffre. »

Recommandations du Bâtonnier, Me Jackson Ngnié Kamga

Cet ainé de la profession, appelle ses cadets au désintéressement, au travail et à l’indépendance vis-à-vis des pouvoirs publics. Aussi, Me Jackson Ngnié Kamga les invite-t-il à mettre tous les moyens de leur côté pour remporter un procès. « Le conseil de l’ordre sera très vigilant. Notamment sur le respect de ces règles» a martelé le Bâtonnier. Face aux travers,  nous le rappelons « les devoir de probité, de dignité et du respect d’autrui », a-t-il ajouté. Concernant l’obligation des moyens, il est important pour les clients de savoir qu’un avocat n’a pas l’obligation de gagner le procès. « Cela permet d’éviter des manœuvres qui n’honorent la profession » a souligné le Bâtonnier. Toutefois, « les avocats doivent mobiliser toutes leurs connaissances pour tenter de gagner un procès » a conclu, Me Jackson Ngnié Kamga.

Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.