Construction de routes au Cameroun : bientôt la fin des travaux

Le taux global d’avancement des travaux de construction des routes et autoroutes du pays sont de plus de 50%. C’est le constat fait par le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi en visite de contrôle sur le terrain, ce jeudi 03 mai 2018.

Les travaux de construction de l’autoroute Douala -Yaoundé avancent bien. C’est en tout cas ce qu’a pu constater Emmanuel Nganou Djoumessi, Ministre des Travaux publics (Mintp) sur le terrain. Et on peut dire, qu’il est visiblement satisfait de l’avancée des travaux entamés ici depuis plusieurs mois.

En effet, l’autoroute Yaoundé -Douala d’une longueur de 196 Kilomètres constitue l’un des premiers fleurons du programme autoroutier recommandé par le plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance économique du Cameroun.

Taux d’avancement

« Nous sommes actuellement dans les 60% du taux d’avancement des travaux, puisque maintenant, on ne peut travailler que du PK 0 à 40. Pour la première partie qui va de ¨PK0 à 20, on est au stade de finition. La couche de roulement est terminée sur une partie et la deuxième partie l’est à moitié, à cause de la saison des pluies précoce. Sur la partie PK20-40, on est au stade de terrassement qui est à peu près à 70% d’avancement. Les travaux de chaussée ont également démarré et sont à 65% », a indiqué Hentati Riadh, chef de mission de contrôle.

Au-delà de joindre les deux plus grands centres urbains du pays, l’axe Yaoundé-Douala est en réalité au cœur d’un réseau qui prend en compte les exigences de l’intégration sous régionale.

La route Maroua-Bogo dans la région de l’Extrême-Nord quant à elle, est de 39 km. En date du 01 mai 2018, le taux d’avancement est de 21%. Tandis que la consommation des délais est de 48,88%.

Plus de 90 machines sont mobilisées pour la finalisation des 72 km de long de la Route Soa-Awae-Esse. Le taux d’avancement ici est de 16,67%.

En ce qui concerne le projet de construction de la route Mandjou-Akokan dans la région de l’Est, l’entreprise en charge de la construction a achevé son installation sur les sites. Les travaux proprement dit commencent quant à eux sous peu.

Malgré les nombreux contretemps enregistrés depuis le début des travaux, le gouvernement est déterminé la livraison dans les délais de construction de ses routes dans les délais.

Jeanne Ngo Nlend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.