Rapport d’Amnesty international: le Cameroun ne s’y reconnait pas

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement Issa Tchiroma Bakary, fustige le récent Rapport d’Amnesty international d’être teinté de déductions hâtives et de manœuvres diffamatoires.

Pour Issa Tchiroma Bakary, le rapport 2017-2018 d’Amnesty International est « aux antipodes des réalités sur le terrain ». Le gouvernement camerounais « rejette avec la plus grande fermeté ce prétendu rapport. Qui, sous le prétexte de la protection des droits humains, ne constitue qu’un tissu d’approximations et d’allégations mensongères » a-t-il poursuivi. Quant à l’ONG, elle fonde sa conclusion sur des entretiens approfondis de 150 victimes et témoins. Et elle en déduit des actes de tortures commis sur des civils, des arrestations arbitraires, des écoles incendiées. Mais aussi des agressions dirigées contre des enseignants entre autres.

Position du gouvernement

Ce rapport intitulé, « torture tragique », constitue un «rapport à charge » comme le précédent de 2016-2017 selon le gouvernement. En effet, c’est un tissu « d’approximations et d’allégations mensongères, que nous rejetons », martèle Issa Tchiroma Bakary. Car il estime que ce rapport « diabolise» les forces de défense camerounaises. En plaçant au même pied d’égalité que les sécessionnistes terroristes, qui violent, pillent, tuent, incendient des édifices publics. Ainsi que des écoles, prennent en otage les civils, extorquent de l’argent aux populations, et empêchent aux élèves d’aller à l’école. »

De même, le porte-parole du gouvernement remet en cause la méthodologie utilisée par cette ONG. « De telles distorsions méthodologiques et des déductions approximatives de ce genre amènent à n’accorder aucun crédit aux conclusions d’un tel pseudo-rapport » a-t-il indiqué. Bref, il s’agit des « manœuvres de désinformation sans doute opérées dans un but de déstabilisation » a conclu Issa Tchiroma Bakary.

Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!