Couverture santé universelle : la mise en place au Cameroun

Le groupe technique national chargé de mettre en place la couverture santé universelle a validé deux points importants au de la réunion qui s’est tenue le 05 juin 2018. Le 1er prend en compte les couches vulnérables et les patients des pandémies.

André Mama Fouda, ministre de la Santé Publique a présidé la cérémonie d’ouverture des activités du Groupe Technique National sur la couverture santé universelle de ce mardi 05 juin 2018.

Cela s’est passé à Yaoundé, en présence de nombreux partenaires techniques et financiers du Cameroun, des organisations non gouvernementales, des hommes de média et de nombreux membres du gouvernement.

Durant son allocution de circonstance, André Mama Fouda est revenu sur la première phase de la couverture santé universelle et sut la méthodologie d’immatriculation et d’affiliation des bénéficiaires.

En effet, il était question au cours de ces travaux de valider et d’identifier d’une part, les cibles de la phase 1 de la couverture santé universelle (Csu) et de l’autre part, la méthodologie d’immatriculation et d’affiliation qui répondront mieux aux attentes des millions de Camerounais qui scrutent l’horizon et attendent avec impatience, la mise en place de ce mécanisme dans le pays.

Les concernés

Concernant les cibles, il y a apprend-on, les couches vulnérables à savoir les enfants de 0 à 15 ans, les femmes enceintes et les patients exposés aux pathologies tuberculose, cancers ou atteints des pandémies Vih \ Sida.

Pour le deuxième point de validation de la méthodologie d’immatriculation et d’affiliation, chaque bénéficiaire sera enrôlé dans une Commune. Ceci par une carte d’identification unique et grâce à la biométrie qui permettra la traçabilité en empêchant les actes de fraudes et de corruption. Pour la bonne exécution de cette opération, plusieurs facteurs facilitant sa bonne marche tel que l’électricité, l’eau, l’énergie, le réseau et la sécurité au niveau de chaque structure centrale ne doivent pas manquer.

Ce programme s’inscrit dans l’optique de la politique sociale du président de la République Paul Biya à assurer le bien-être des populations Camerounaises.

Le Groupe Technique National sur la couverture santé a ouvert ses travaux ce mardi 05 juin 2018 à Yaoundé. Chaque activité menée au Cameroun sur cette question est suivie avec un grand intérêt à travers les quatre coins du pays.

Jeanne Ngo Nlend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.