Crise anglophone: 12,7 milliards de Fcfa pour le Plan d’assistance humanitaire d’urgence

Ce Plan d’assistance humanitaire d’urgence à l’endroit des populations déplacées internes et externes du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, a été lancé ce 20 juin 2018 par le premier ministre Philemon Yang dans ses services à Yaoundé.

Cette sortie du premier ministre donne du contenu à l’annonce du Plan national de solidarité faite par le porte-parole du gouvernement le 14 juin dernier. En rappel, « dans les prochains jours, une mission gouvernementale ira à la rencontre de nos compatriotes réfugiés au Nigeria. Afin de créer des conditions de leur retour dans leurs localités respectives » indiquait Issa Tchiroma Bakary.

Mesures entreprises par le gouvernement

Dans cette optique, le premier ministre a rappelé les efforts constants de l’État en vue du retour à la paix dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. Par exemple, deux commissions ad hoc avaient été mises en place en novembre 2016. En effet, leur rôle était d’apporter des solutions aux préoccupations des syndicats d’enseignants et d’avocats des deux régions. Et Philemon Yang de souligner que ces commissions ont apporté des solutions « au-delà des problèmes soulevés. »

Malgré les mesures prises par le gouvernement en privilégiant le dialogue, « des individus mal intentionnés ont transformé des revendications en prétexte pour causer la terreur » a-t-il ajouté. Ainsi, des actes terroristes ont coûté la vie à 84 éléments de forces de défense et de sécurité. De plus,  de nombreux établissements scolaires incendiés et des populations déplacées. D’où le lancement de ce Plan d’assistance humanitaire d’urgence décidé par le président de la République Paul Biya.

Domaines d’intervention

Selon le premier ministre, ce Plan d’assistance humanitaire d’urgence vise des axes prioritaires. D’abord la protection des personnes déplacées, la fourniture des denrées alimentaires et des produits de première nécessité. Ensuite, les soins de santé, l’éducation, la reprise des activités économiques, notamment agricoles et le logement. Enfin, la reconstitution des documents d’état civil et les pièces administratives et individuelles.

Placé sous la coordination du ministre de l’Administration territoriale, ce Plan sera exécuté « immédiatement » d’après Paul Atanga Nji. Afin de mobiliser ce budget prévisionnel de 12, 7 milliards de Fcfa, le Cameroun « souhaite accroitre les mesures de soutien. Avec la collaboration de ses partenaires et l’ensemble des bonnes volontés » a lancé le premier ministre, chef du gouvernement.

Dieudonné Zra

2 pensées sur “Crise anglophone: 12,7 milliards de Fcfa pour le Plan d’assistance humanitaire d’urgence

  • 21 juin 2018 à 12 h 28 min
    Permalink

    Bonjour Crtv, y a-t-il une version anglaise de ce document SVP?

    Répondre
    • 25 septembre 2018 à 14 h 38 min
      Permalink

      Bonjour,
      Nous avons bien reçu votre préoccupation, nous vous conseillons de vous rapprocher de la Commission du Bilinguisme et du Multiculturalisme pour plus de précisions. Nous vous remercions et souhaitons vous revoir bientôt sur ce site !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.