L’armée s’engage contre les épidémies en Afrique

La 5e conférence de l’Alliance des partenaires africains pour la gestion des épidémies était présidée par le ministre camerounais de la Défense, Joseph Beti Assomo, ce 18 juin 2018 à Yaoundé.

Cette conférence  sur  la gestion des épidémies, vise à adopter des stratégies de riposte. Entre autres maladies préoccupantes, le choléra, la méningite, le VIH et la grippe aviaire. Des maladies épidémiques qui ont touché le Cameroun ces dernières années. Les assises de cinq jours permettront aux intervenants des ministères de la Défense et de la Santé, d’accorder leur expertise en la matière. Par ailleurs, d’autres membres du gouvernement, l’ambassadeur des États-Unis au Cameroun, Peter Henry Barlerin, prennent part à cette réflexion.

Objectifs

Cette 5e conférence draine des officiers venus de près de 20 pays africains. En effet, ces participants entendent optimiser le rôle des forces de défense dans la gestion des menaces infectieuses. Ainsi, « Le degré de collaboration entre le ministère de la Défense et les autres administrations impliquées (…) est à la fois étroit et satisfaisant. Tant notre charge est grande, aussi bien au niveau national qu’international », a déclaré Joseph Beti Assomo.

À l’issue des travaux, les experts devront proposer des solutions à même de faire face aux épidémies. Par exemple, le renforcement des mécanismes de surveillance des frontières, le partage d’expérience d’autres pays. Mais aussi l’interaction des laboratoires et la gestion de l’information sanitaire.

Crédit photo: cameroon-tribune.cm

Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.