Plan d’assistance humanitaire d’urgence: déjà 236 millions de F collectés

Ce montant est le fruit de l’élan de générosité de l’élite du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et d’autres âmes de bonnes volontés mobilisées ce 21 juin 2018 à Yaoundé, 24h après le lancement de ce Plan d’assistance humanitaire d’urgence par le premier ministre.

Ce Plan d’assistance humanitaire d’urgence concerne les personnes déplacées internes, estimées à 74.994 âmes. Soit 66.262 dans la région du Sud-Ouest et 8.732 dans la région du Nord-Ouest. Sans oublier les victimes d’exactions dans les localités et les communautés hôtes et les réfugiés. Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), leur nombre s’élève à 21.291.

Axes d’implémentation

Sur le plan agro-pastoral, cette assistance humanitaire prévoit un appui en intrants agricoles et en cheptel pour relancer les activités des populations rurales sinistrées. Quant au secteur de l’éducation, il est question de réhabiliter les écoles. Mais aussi de prendre des mesures de protection des enseignants et des élèves. Objectif: une reprise sereine des cours à la rentrée scolaire 2018-2019.

Concernant l’habitat, le gouvernement envisage une double action de fourniture d’abris en urgence et de reconstruction des logements détruits. S’agissant de la protection des couches vulnérables, l’accent sera mis sur des campagnes de sensibilisation. En effet,  elle vise à dénoncer les violences basées sur le genre. Et les mariages, les grossesses précoces, le travail des enfants, la consommation de drogue, et l’enrôlement des jeunes dans les groupes armés.

À cela s’ajoute une assistance psychosociale aux victimes. De plus, la reconstitution des documents d’état civil et des titres identitaires perdus ou détruits.

Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.