Retour des réfugiés camerounais du Nigeria: les dernières actions du gouvernement

Les autorités camerounaises travaillent en synergie avec celles du Nigeria et autres partenaires au développement pour le retour de nombreux réfugiés camerounais au pays.

La situation dure depuis plus d’un an. Tout a commencé avec la crise anglophone dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Soucieux du bien-être de ses populations déplacées, le gouvernement a initié le Plan d’assistance humanitaire d’urgence. Estimé 12, 7 milliards de Fcfa, il vise à redonner goût à la vie aux déplacés internes et externes des régions anglophones. En effet, pour les réfugiés qui vivent sur le sol nigérian, un comité technique est à pied d’œuvre en vue de leur retour au pays. Certaines sources parlent de plus de 40 mille réfugiés camerounais.

Sous l’autorité du ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, l’élan de solidarité se multiplie sur l’ensemble des dix régions du Cameroun. Déjà, un peu plus de 300 millions de Fcfa collectés grâce à la générosité de l’élite anglophones ou celles des régions concernées, des membres du gouvernement. Mais également, de toutes les âmes de bonne volonté, touchées par la situation de ces populations déplacées. ce jeudi, c’était au tour de la région du Centre de mettre la main à la poche. La cagnotte, plus de 152 millions de F pour cette cause.

Concertation Cameroun-Nigeria

Selon le gouverneur de l’Extrême-Nord, « il y a une franche collaboration entre les autorités camerounaises et nigérianes pour le retour de ces réfugiés. » Sur place au Nigeria, les modalités du retour se préparent dans les camps des réfugiés. Entre temps, le comité technique peaufine son plan de descente imminente au Nigeria. L’opération de collecte de fonds se poursuit afin de mobiliser le maximum de ressources.

Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.