Injs Sports et loisirs vacances : plus 400 enfants à l’ouverture

Un nombre en évolution par rapport aux années antérieures. Signe que l’activité reste intéressante et gagne en côte.

 

Alors qu’elle entame sa 23ème édition, l’opération Injs sports-loisirs-vacances enregistre déjà plusieurs centaines d’enfants âgés entre 02 et 25 ans. Un peu plus en tout cas que l’année dernière que l’année précédente nous confie Edwige, une des monitrices d’atelier. « Nous n’avons pas encore tous les chiffres, mais nous avons déjà pu observer que les inscriptions sont plus importantes que l’année dernière ». Au programme cette année athlétisme, théâtre, musique, danse, etc.

 

Les parents nombreux à solliciter une place pour leurs enfants ont des raisons diverses. Diane A., elle, est un parent qui a une fois de plus inscrit ses cinq enfants dans les différents ateliers. Ses motivations sont aussi diverses que le choix des groupes intégrer par ses enfants. « Il est bon pour les enfants de changer de cadre pendant les vacances et de s’ouvrir au monde et notamment au sport. Le sport est vraiment bénéfique pour le bon fonctionnement du corps. Les initier le plus tôt possible, c’est les préparer à prendre soin de leur santé », explique-t-elle.

 

Cérémonie d’ouverture

 

C’est un bruit de fanfare qui a sonné le lancement des activités ce 09 juillet 2018 à l’Institut National de Jeunesse et des Sport. Des groupes de musiciens en herbe ont fait monter les décibels des instruments qu’ils manipulent avec maladresse. Trompettes, tambour, flutes, etc., s’harmonisent difficilement pour ceux-ci. Plus loin, du côté de l’atelier gymnastique, c’est un défilé de figures d’acrobates qui fait office de spectacle. Comme pour les musiciens, les gestes de la cinquantaine d’apprenants ne sont pas encore parfaits. Mais, ils auront jusqu’au dit août pour apprendre.

 

Jeanne Ngo Nlend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.