L’urgence de l’intégration régionale en débat

Le président de la Commission de l’Union africaine donnait une conférence ce 13 juillet à l’IRIC à Yaoundé pour appeler à l’accélération de cette intégration régionale.

L’intégration régionale et l’instauration d’une zone de libre-échange. Le sujet de la conférence donnée par Moussa Faki Mahamat a drainé un grand public cet après-midi. Étudiants, universitaires, autorités administratives, tous voulaient s’abreuver à la science du président de la Commission de l’Union africaine.

Intégration en Afrique

Dans sa prise de parole, Moussa Faki Mahamat a insisté sur la place fondamentale de la libre-échange en Afrique. En effet, « elle joue un rôle déterminant dans l’intégration africaine » a-t-il relevé. Pour lui, la zone de libre-échange favorise la croissance économique, et traduit l’expression de la solidarité des Africains face aux puissances extérieures.

Moussa Faki Mahamat, Pdt Commission UA

Compte tenu de l’immensité du défi, le conférencier martèle qu’il faut solidifier « l’existence des communautés sous-régionales.
Par exemple, la Cemac en Afrique centrale, la Cedeao en Afrique de l’Ouest ou la Eac en Afrique de l’Est. Selon le président de la Commission de l’UA, « cela fait beaucoup pour un seul continent.» Ainsi, l’Union africaine plaide pour le rapprochement de toutes ces communautés en vue de l’intégration régionale.

Par ailleurs, l’agenda 2063 de l’Union africaine intègre cette réforme en perspective. Cet agenda met l’accent sur la zone de libre-échange continentale, la libre circulation des personnes et des biens, et le passeport africain. Dès lors, l’Afrique pourra parler d’égal à égal avec l’Europe.

Dieudonné Zra

2 pensées sur “L’urgence de l’intégration régionale en débat

  • 13 juillet 2018 à 23 h 53 min
    Permalink

    L’intégration régionale en question, est le seul chemin qui conduira à l’union totale de l’ Afrique et seule l’union est la clé de l’émergence et du succès de l’ Afrique.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.