Port autonome de Kribi: confiance à l’expertise camerounaise

Les responsables du consortium camerounais Kribi polyvalent multiple operators (KPMO) et le Port ont signé ce 9 juillet 2018, un contrat de sous-traitance pour une durée de deux ans.

Ce contrat de sous-traitance concerne l’exploitation en régie de certaines activités du terminal polyvalent au Port autonome de Kribi (PAK). Cette formule du gouvernement devra pallier les péripéties contractuelles qui ont retardé le démarrage du port. Ainsi, le choix du consortium national, participe de la valorisation de l’expertise locale en matière de gestion portuaire.

Désormais, « Les nationaux ont leur mot à dire dans la gestion des ports au Cameroun » a confié le président de KPMO, Gabriel Manimben. En effet, c’est la première fois qu’un consortium local bénéficie d’une telle confiance.

Les attentes

Les champs d’action du Port de Kribi et KPMO ont été définis. Mais également les revenus générés au terme de la signature du contrat de sous-traitance. D’après le directeur général du PAK, cette période de transition permet à KPMO de faire ses preuves. C’est-à-dire  en termes de résultats. En effet, cette politique obéit au crédo du PAK. À savoir, croire en la capacité  des nationaux à relever le défi de la gestion portuaire aux côtés de grandes multinationales.

« En ce jour que la chance lui est donnée, à lui et à tous ceux qui se reconnaissent dans cette opportunité historique de saisir leur chance », a souligné Patrice Melom. Par ailleurs, l’exploitation en régie du terminal polyvalent de Kribi vise à maintenir un meilleur niveau de productivité.

Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.