Présidentielle au Zimbabwe: ce que veulent les électeurs

Les électeurs souhaitent la reprise de la croissance économique pour le Zimbabwe sous le mandat du futur président de la République qui sera connu d’ici vendredi 3 août 2018.

Les 60% de Zimbabwéens qui vivent en zone rurale au Zimbabwe rêvent d’accès au crédit agricole pour booster leur production. Pour eux, l’efficacité du futur président zimbabwéen tiendra à son engagement à combler cette attente. En effet, 3e économie informelle la plus importante au monde, le pays vit une situation d’insécurité alimentaire. Certaines sources soulignent que 4, 1 millions d’habitants se trouvent dans cette situation. En cause, l’agriculture locale ne satisfait pas la demande nationale.

Booster les importations

72,5% des Zimbabwéens vivent à ce jour sous le seuil de pauvreté. Le président élu devra capitaliser de nombreuses ressources naturelles et humaines dont dispose le Zimbabwe pour relever ce challenge. Un nouveau souffle économique pour le Zimbabwe. Voilà une autre attente majeure des électeurs zimbabwéens.

De plus, les activités manufacturières ont peu à peu disparu laissant place à l’importation. D’où cet appel du jeune zimbabwéen Nathan Masvon’a : « Nous avons besoin d’un gouvernement qui se soucie vraiment de nous. Il y a déjà des investissements chinois ici, mais nous avons aussi besoin des Européens, et des États-Unis » lance-t-il. Le successeur de la période « Mugabe » est donc très attendu.

Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.