Santé: le choléra fait 3 décès dans le Nord

Selon le délégué régional de la santé de la région du Nord, Arabo Saidou, 35 cas de choléra ont été identifiés dont 3 décès.

Revenant sur les circonstances de l’épidémie du choléra dans le Nord Cameroun, Arabo Saidou raconte qu’ «il y a trois jours, on nous a notifié deux cas au niveau du district de santé de Garoua II, dans l’aire de santé de Takasko. Il s’agit d’un père avec son enfant qui présentaient des épisodes de diarrhée. Alors, des prélèvements ont été faits et acheminés au centre Pasteur en vue des tests de diagnostic rapide. Conclusion, des   résultats sont positifs. »

Déjà en juin…

« Le 27 juin dernier, nous avons encore été notifiés d’une dizaine de cas dans le district de santé de Golombé. Et, dans l’aire de santé de Tchontchi où nous avons noté le décès de deux patients qui étaient venus dans un état de déshydratation sévère. Jusqu’aujourd’hui, le nombre de cas de Golombé a augmenté. Nous notons 25 cas concentrés dans l’aire de santé de Tchontchi précédemment atteinte. Le 03 juillet, nous avons noté au niveau du district de Guider, deux cas.  L’un d’eux a rendu  visite à un malade à Golombé, probablement infecté».

Mesures de prise en charge

Les patients conduits aux centres de santé, ont bénéficié des soins rapides et gratuitement. En effet, cela inclut le test de diagnostic rapide, la réhydratation, prélèvements et antibiothérapie. Déjà, une vingtaine de cas ont recouvré leur santé. Actuellement, la région reste en alerte maximale. Ainsi, les autorités administratives, sanitaires, religieuses et traditionnelles ont pris des mesures. Objectif: stopper la propagation du choléra à Garoua et ses environs.

Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.