Trois diplomates accueillis au Palais de l’Unité

Ces diplomates sont le Haut Commissaire d’Afrique du Sud et les ambassadeurs de la République du Congo et de la République de Corée. Ils ont présenté leurs lettres de créance ce jeudi au Président de la République Paul Biya.

Deux dames

Le ballet diplomatique s’est ouvert par le nouveau Haut-commissaire d’Afrique du Sud Kgomotso Ruth Magau. C’est une femme politique, ancienne parlementaire et enseignante de formation qui arrive à Yaoundé. Comme diplomate, Kgomotso Ruth Magau arrive à Yaoundé après avoir dirigé la mission diplomatique sud-africaine au Vietnam. Au Palais de l’unité ce jeudi sa tenue vestimentaire avait un fort accent culturel.

Une autre dame diplomate a présenté ses lettres de créance au Président de la République. Mme Rhyou Bok-Ryeol qui occupera au Cameroun son premier poste de chef de mission diplomatique de la république de Corée. Titulaire d’un PHD en littérature française, elle a travaillé dans la diplomatie coréenne comme consul aux Etats-Unis et comme ministre conseiller en Algérie

Un homme 

Entre les deux dames, le Palais de l’Unité a accueilli un diplomate congolais. Valentin Ollessongo est le nouvel ambassadeur de ce pays voisin du Cameroun. Cet ancien journaliste avait dirigé la television nationale du Congo avant de mener une carrière d’ambassadeur. Elle l’a déjà conduit dans sept pays du continent (le Sénégal, le Mali, la Gambie, le Cap Vert, la Mauritanie et la Guinée Bissau et le Maroc)

Les nouveaux ambassadeurs au Cameroun (source www.prc.cm)

Chacun de ses diplomates a remis au president Paul Biya le document qui, tout en rappelant son prédecesseur, le désigne comme ambassadeur  au Cameroun. Ces diplomates ont eu droit aux honneurs militaires à l’accueil comme au depart. Ils ont eu, chacun, un entretien avec le Chef de l’Etat. Ils ont salué les plus proches collaborateurs du Chef de l’Etat. Les trois pays on une cooperation dynamique avec le Cameroun.

Remise des lettres de créances au Président Paul Biya (source www.prc.cm)

Elvis Mbimba

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.