Le Cameroun au 7e sommet Chine – Cameroun

Avec près de 3000 milliards investis au cours des deux dernières décennies, la Chine est devenue le premier investisseur au Cameroun et l’un de ses principaux fournisseurs.

Pour garder le cap de cette coopération Paul BIYA aura des entretiens bilatéraux en Chine dès le 31 août. « A cette occasion, le Président Xi Jinping devrait annoncer notamment le soutien de la Chine au plan d’assistance humanitaire d’urgence décidé par le Chef de l’Etat en faveur des populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest victimes des exactions des terroristes qui se sont mués en sécessionnistes. Ce soutien pourrait prendre la forme d’un don sans contrepartie et d’équipements divers d’une valeur de 03 millions de dollars US, soit près de 1,7 milliard de FCFA. L’on prévoit également la signature d’autres accords portant notamment sur la restructuration de la dette du Cameroun et la coopération judiciaire. – La Première Dame du Cameroun, Mme Chantal BIYA, a été invitée à une réunion prévue le 4 septembre à Beijing, à l’initiative de la Première Dame de Chine, Mme Peng Liyuan, sur la lutte contre le VIH/SIDA. Enfin, les opérateurs camerounais ont été conviés au forum des entrepreneurs qui aura lieu le 3 septembre 2018 ». 

Rappels

Avant Beijing 2018, le FOCAC qui se tient tous les trois ans alternativement en Chine et en Afrique, s’est réuni six fois depuis sa création. Beijing (Chine) du 10 au 12 octobre 2000 ; Addis-Abeba (Ethiopie) du 15 au 16 décembre 2003 ; Beijing du 3 au 5 novembre 2006 ; Charm elCheikh (Egypte) du 8 au 9 novembre 2009 ; Beijing du 19 au 20 juillet 2012 ; Johannesburg (Afrique du Sud) du 3 au 5 décembre 2015. Il faut rappeler que le Forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC) est né à la suite de la conférence ministérielle tenue à Pékin du 10 au 12 octobre 2000. La rencontre qui s’ouvre le 3 septembre est la troisième du genre élevé au rang de sommet après celles de 2006 et 2015.

Danielle Mouadoume B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.