Présidentielle 2018: Libii,Osih et Ndifor sur le terrain

En attendant le lancement officiel de la campagne électorale, Cabral Libii de l’Univers et Joshua Osih du Sdf vont à l’assaut des Camerounais de la diaspora. Ndifor continue sa conquête de la région de l’Ouest.

A 23 jours du lancement de la campagne électorale, chaque candidat en lice y va de sa stratégie pour convaincre les électeurs. C’est dans cette optique que Cabral Libii et Joshua Osih séjournent en terre européenne.

Cabral Libii, Suisse et États-Unis

Sur la page Facebook Cabral Libii Officiel, on peut lire « ce vendredi 31 août 2018 à Lausanne, venez nombreux écoutez le projet de société du candidat Cabral Libii candidat pour le parti Univers à la Présidentielle. Des détails sont également donnés sur la rencontre entre ce candidat et les Camerounais de la Suisse et des États-Unis.

Mais avant, Cabral Libii passera à TV5 Monde le 9 septembre pour parler de son projet de société pour le Cameroun. Occasion pour le candidat investi par Univers de défendre son projet de société en 11 axes. Entre autres, l’on retient, un cadrage étatique qui répond aux attentes des citoyens, le plein Emploi dans un environnement de travail et bancaire incitatif. Et surtout, une couverture sanitaire garantie pour chaque citoyen camerounais.

Joshua Osih à Paris

Sur son site de campagne, Joshua Osih invite les Camerounais à une rencontre citoyenne à Paris, le samedi 1er septembre. C’est précisément à l’Immeuble Ariel Building Center de 18h à 21h. En effet, le candidat investi par le Social democratic front propose « 24 mesures fortes pour 24 millions de rêves ». Celles qui font le plus débat en ce moment, l’augmentation du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIC) à 160 000 Fcfa sur 5 ans et la fermeture de l’École nationale d’administration et de magistrature (Enam). Un projet de société qui fait grand débat sur les réseaux sociaux.

Frankline Ndifor Afanwi dans les Hauts-Plateaux

Frankline Ndifor du Mouvement citoyen national camerounais (MCNC) se déploie à l’Ouest depuis le 30 août 2018. Au programme de sa pré-campagne, se présenter aux électeurs et leur parler de son engagement à « en finir avec la corruption », s’il est élu président. Par ailleurs homme d’église, le candidat du MCNC fonde son action sur l’onction de l’Esprit-Saint. Après Bafang et Banganté, ce vendredi, il a échangé avec les populations de Dschang et de Mbouda. Cap le 1er septembre sur Bandjoun et Bafoussam vers 14h, pour la fin de la tournée.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.