Cameroun: levée de suspension pour les armuriers

Après presque 5 mois de suspension d’activités, le ministre de l’Administration territoriale vient d’autoriser les armuriers des 8 régions du pays à exercer la vente des armes et de munitions dès ce 6 septembre 2018.

Grand soulagement pour les armuriers du Cameroun ce mercredi. En dehors des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, le ministre de l’Administration territoriale autorise la vente des armes dans les 8 autres régions. C’est qui ressort de la rencontre de ce jour entre Paul Atanga Nji et les responsables de vente d’armes et de munitions dans son département ministériel.

Ainsi, le président des armuriers du Cameroun, Fernand Belibi, adresse un remerciement particulier au ministre pour cette levée de suspension. « Un autre grand merci au chef de l’État parce qu’il a su apprécier les engagements que nous avons pris » s’est-il réjoui.

Cas du Nord-Ouest et du Sud-Ouest

Les armuriers de ces deux régions secouées par des attaques terroristes depuis fin 2016 doivent encore attendre la levée de suspension de vente d’armes et de munitions. Contexte de tensions oblige. Surtout en ce temps de rentrée scolaire où des attaques et autres enlèvements ont été enregistrés il y a quelques heures à Bamenda. Quant aux armuriers des 8 régions du pays, ils ont pris l’engament sur l’honneur à veiller sur la traçabilité des armes. Mais aussi de munitions de chasse qui circulent au Cameroun.

En effet, les responsables de magasin rendent compte chaque semaine à l’autorité administre la liste exhaustive et les identités complète des acquéreurs d’armes et munitions. En plus, ils doivent faire le récapitulatif des armes vendues en termes de quantité et de leurs caractéristiques. L’administration est formelle. Désormais, l’acquisition d’une arme, même celle de chasse, fera l’objet d’un contrôle minutieux.

@Dieudonné Zra

2 pensées sur “Cameroun: levée de suspension pour les armuriers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.