Décentralisation: défis financiers des communes

Cette problématique  préoccupe les 71 maires des communes du Centre en séminaire de renforcement de leurs capacités sur la gestion financière du 3 au 7 septembre 2018 à Yaoundé.

L’autonomie dans la prise de décisions. Les maires du Cameroun en général et ceux du Centre en particulier, aspirent à cette réalité. En effet, ils déplorent les lourdeurs administratives à divers niveaux concernant les accords de financement des projets de développement. Ainsi, les communes du Centre soulignent par exemple 460 dossiers déjà maturés. Mais n’avancent pas sur le plan de procédure pour le déblocage des fonds. Cela fait partie de leur  longue liste de défis financiers.

Ainsi, de nombreux maires déplorent, le suivi lassant des projets au niveau des ministères, plombant l’exécution des travaux sur le terrain. Au cours du séminaire de Yaoundé, cette phrase a été reprise plusieurs fois par les intervenants : « On n’en peut plus ». Une façon d’insister sur le transfert effectif des ressources allouées aux collectivités locales.

Priorités des maires
Dieudonné Zang Mba, Maire de Mbalmayo

L’un des participants actifs aux échanges, Dieudonné Zang Mba, maire de Mbalmayo qui parle au nom de ses pairs du Centre, n’a pas fait de fine bouche. Car, il faut trouver des solutions durables aux défis financiers qui plombent les projets de développement.  « Nos communes ont besoin d’un ancrage de leur plan de développement communal dans le budget de L’État » propose-t-il. En effet, « la meilleure façon de le faire, c’est de donner des dotations globales aux communes.  Sans indications précises pour que les conseillers municipaux se réunissent au sein de leur conseil » poursuit-il.

Ainsi, les collectivités locales pourront « mieux définir leurs priorités » estime-t-il. Quant aux projections de 2019, Dieudonné Zang Mba suggère une mesure. Celle qui permet aux conseillers municipaux d’inscrire des projets prioritaires dans leur plan de développement local.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.