Décentralisation: les maires du Centre planchent sur la gestion financière

Les 71 maires des communes du Centre renforcent leurs capacités à ce sujet au cours d’un séminaire ouvert du 3 au 7 septembre 2018 à Yaoundé.

Les travaux de Yaoundé se tiennent dans un contexte où les communes font face à de réelles difficultés de gestion. Selon un rapport de la Chambre des comptes de la Cour suprême, le taux de transmission des comptes des communes se situe seulement à 24% pour les exercices 2014 et 2014. En effet, cela se justifie par le non-respect des procédures instituées dans le cadre de la dépense publique.

Mais surtout, les insuffisances de la tenue de la comptabilité et les errements dans la procédure auprès de la haute juridiction. Par conséquent, le renforcement des capacités des maires vient à point nommé, à l’heure de la décentralisation. Ce séminaire auquel participent les receveurs municipaux et les secrétaires généraux des communes permet également, une meilleure appropriation des dépenses locales.

Innovations en matière de finances locales

Le suivi systématique des finances sera davantage accentué. Rendre compte de manière qualitative et quantitative sous la base des statistiques devient ainsi un impératif pour les maires. Déjà, l’une des innovations saluées par les maires, l’allocation de 100 millions de F à chaque commune.

Maires du Centre en séminaire sur la gestion financière

Selon le maire de Mbalmayo, Dieudonné Zang Mba, cela permettra au magistrat municipal de réaliser « une activité durable ». Pour lui, le ministère de la décentralisation et du développement local doit éviter de conditionner les critères d’utilisation de ces fonds. Cependant, « il faut accepter le contrôle » indique-t-il. Aussi les maires devront-ils veiller à la tenue de la comptabilité. De plus, des  indicateurs de mesure à l’appui en vue d’un impact sur le processus de la décentralisation.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.