Lutte contre le paludisme : l’implication de la Crtv récompensée 

Le directeur général de la Crtv a reçu ce mardi dans son cabinet, un award d’excellence pour la contribution de cet organe audiovisuel dans la lutte contre le paludisme au Cameroun.

Le prix récompense ainsi plusieurs années de travail acharné de la Cameroon radio television. Décerné par l’ONG “Malaria no more “, il sonne comme une consécration. Mme Olivia Ngou, directeur pays Cameroun de l’ONG “Malaria no more”, a tenu à remettre personnellement le prix à Charles Ndongo,  pour lui témoigner toute sa gratitude vis à vis de la forte mobilisation dont a fait preuve la Crtv dans la réussite de la communication faite sur le paludisme de 2011 à nos jours.

Le travail abattu
La directrice pays de l’ONG, fait ainsi allusion à toutes les campagnes de distribution de moustiquaires imprégnés, aux différentes campagnes de chimio-prévention du paludisme saisonnier pour les enfants de l’Extrême-nord et du Nord  et à toutes les autres campagnes sur la prévention du paludisme chez la femme enceinte et les enfants de moins de 5 ans. Olivia Ngou qui a qualifié la Crtv de partenaire fiable et efficace a terminé son propos en souhaitant que les autres entreprises du secteur privé puissent suivre ce bel exemple afin d’aider le ministère de la santé publique à atteindre son objectif d’éradiquer cette affection dans notre pays.

la CRTV honorée

A son tour, le Directeur général de la Crtv s’est dit honoré de cette distinction tout en précisant que l’organe dont il a la charge n’a fait que son travail. Celui du service public qui consiste à être toujours derrière les grandes et bonnes causes, savoir  les soutenir de toutes ses forces. Pour la Crtv en l’occurrence, ce sont ses antennes qui ont été mises à contribution pour faire passer le message.
Tout en remerciant “Malaria no more” pour cette marque de reconnaissance, Charles Ndongo a rassuré son hôte de la disponibilité des équipes de la Crtv à poursuivre sans relâche dans le même sens. Le DG n’a d’ailleurs pas caché son souhait de voir relancer cette campagne sur les antennes de l’office dont il a la charge. Par ailleurs, il aura ajouté “Malheureusement, le paludisme continue à décimer les jeunes et moins jeunes et la lutte doit continuer “.

Bon à savoir

“Malaria no more” est une Organisation non gouvernementale don’t la mission est d’éliminer les décès liés au paludisme en Afrique. Elle agit surtout à travers le plaidoyer, l’engagement du secteur privé, la communication et la mobilisation sociale. Elle apporte également un appui technique au ministère de la santé publique et notamment au programme national de lutte contre le paludisme.

Aline Florence Nguini

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.