Présidentielle 2018: les gouverneurs donnent le climat dans leur région

À moins d’un mois de l’élection présidentielle au Cameroun, la majorité des gouverneurs à la conférence de Yaoundé, assure que la situation sécuritaire dans les régions est stable.

Midjiyawa Bakari, Gouverneur de l’Extrême-Nord

« Nous avons plus d’un millier d’inscrits. On a pu distribuer les cartes électorales à hauteur de 95% pour plus de 4 mille bureaux de vote. Nous sommes en train de prendre des dispositions pour leur sécurisation, avant, pendant et après l’élection présidentielle. Par ailleurs, nous avions une vingtaine de bureaux de vote qui étaient dans les casernes. Mais nous les avons ressortis. Donc, il y a une synergie d’actions entre Elecam, les autorités administratives, les comités de vigilance et les forces de sécurité pour mener à bien cette élection. Les populations qui ont jadis abandonné leur village, reviennent progressivement à la maison. Ce qui nous a permis de remettre les enfants à l’école. Aujourd’hui, la situation sécuritaire est sous contrôle. »

1ère conférence semestrielle 2018 des gouverneurs
Kildadi Taguiéké Boukar, Gouuverneur de l’Adamaoua

« La situation sociopolitique est sereine.  Car, les étapes préparatoires à cette élection ont été respectées. Nous allons accompagner Elecam. Tout est fin prêt. Pas d’inquiétude sur le plan sécuritaire ».

Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, Gouverneur du Littoral

« Globalement, la région du Littoral se porte bien. Donc, nous conjuguons des efforts les uns et les autres pour atteindre le cap. »

Propos recueillis par @Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.