Présidentielle 2018: l’OIF accompagne Elecam

Les experts de l’organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont partagé leur expertise avec les responsables d’Elecam ce 11 septembre à Yaoundé.

La concertation de ce mardi entre l’OIF, le PNUD et Elecam vise l’organisation d’une élection présidentielle transparente au Cameroun. En effet, cette option qui tient déjà à cœur Elections Cameroon.Car, elle fait partie de sa mission. Dans le même sens, l’équité, la transparence et le respect du Code électoral devront être de mise pour les experts de ces deux instances. Selon l’OIF, le respect de ces principes se fait avant, pendant et après le scrutin du 7 octobre prochain. Cela concerne le traitement des candidats en lice.

Erik Essousse satisfait

Au terme des échanges avec les experts de l’OIF, le président du Conseil électoral a exprimé sa satisfaction. « Nous remercions infiniment l’OIF et le PNUD de nous apporter ce soutien constant. Cela va renforcer les capacités de nos personnels. Nous en sortions aptes dans nos pratiques. Pour que nous puissions vraiment organiser une très bonne élection le 7 octobre prochain. Et que toute la communauté nationale et internationale soit satisfaite » s’est-il réjoui.

Autres partenaires d’Elecam

En rappel, depuis sa création, Elecam a établi des liens de collaboration avec l’Organisation des Nations Unies. Ajouté à cette association, quelques-unes de ses agences. A savoir, PNUD, ONU-Femmes, UNIFEM, le Centre pour les Droits de l’Homme et de la Démocratie en Afrique Centrale), l’Union Africaine (UA). Mais aussi, l’Union Européenne, les Commissions Electorales et Administrations Electorales des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC). À cela s’ajoute, l’Institut Electoral de l’Afrique du Sud (EISA), le Réseau de Soutien Electoral et Démocratique renforcé (BESOINS) et Sightsavers.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.