Septennat 2011-2018 : Les Pme mieux accompagnées

La Pme camerounaise est de plus en plus porteuse et visible, grâce à une agence et une banque à elle dédiées.

Dans sa dynamique de faire du Cameroun un pays émergent à l’horizon 2035, le président Biya a choisi de mettre un accent sur la Pme. Au Cameroun, les Petites et Moyennes Entreprises (Pme) représentent environ 95% du tissu économique. Un chiffre qui explique à suffisance, l’intérêt que le gouvernement camerounais leur porte. Au cours des sept dernières années une embellie notable a été constatée dans le secteur. L’Etat aura successivement créé et implémenté deux importantes structures. Objectif, doter les entreprises d’outils qui favorisent leur essor, et par la même occasion, l’essor économique du pays.

C’est ainsi que nait le 03 avril 2013, l’Agence de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (Apme). L’établissement Public Administratif a pour principale mission, l’encadrement et l’assistance des Pme. Il a aussi la charge de la facilitation des formalités de création d’entreprise ; l’assistance et conseil aux porteurs d’idées et projets ; l’incubation des Start-up ; la promotion de l’innovation technologique…

Le deuxième grand atout des Pme camerounaises depuis juillet 2015 est la Banque Camerounaise des Pme (Bc-pme). Possédant un capital financier de dix milliards de Francs Cfa, elle se doit d’apporter un soutien financier aux promoteurs d’entreprises. Ceci, à travers l’octroi de crédits à court, moyen et long terme aux Pme pour le financement de leurs activités d’exploitation.

Vanessa Onana

3 pensées sur “Septennat 2011-2018 : Les Pme mieux accompagnées

  • 20 septembre 2018 à 11 h 29 min
    Permalink

    L’APME dois faire plus surtout en ce qui concerne sa communication en milieu estudiantin si vraiment son programme d’incubation est sérieux.

    Répondre
    • 22 septembre 2018 à 13 h 03 min
      Permalink

      Bonjour et Merci pour votre message. Nous allons transmettre votre préoccupation aux autorités compétentes.

      Répondre
    • 24 septembre 2018 à 12 h 00 min
      Permalink

      Bonjour
      merci pour votre contribution et nous sommes contents de vous compter parmi nos abonnés.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.