La classe politique désavoue Kamto

Le secrétaire général du comité Central du RDPC et le ministre de la communication ont pris la parole ce soir face à la presse à l’hôtel Hilton de Yaoundé pour condamner la déclaration prématurée de victoire de Maurice Kamto                                                                                                                                                                     .

C’est d’abord Jean Nkueté qui a pris la parole ce lundi soir. Le secrétaire général du parti majoritaire a vivement condamné lé déclaration de victoire faite par le candidat du MRC. Parlant aux militants du RDPC, l’ancien vice Prémier Ministre les félicite pour leur mobilisation. Il salue également le soutien des partis alliés. Jean Nkuété, président de la commission Nationale de supervision de la campagne du RDPC, recommande la sérénité et la vigilance à tous les camerounais. Ce point de presse a connu la présence de Yaou Aissatou, présidente du bureau nationale de l’OFRDPC. Jean de Dieu Momo et Bapooh du G20 étaient sur place.

Prenant la parole par la suite, le ministre de la communication a fait un rappel. Vendredi dernier, il avait condamné l’attitude du directeur de campagne de Maurice Kamto qui parlait déjà d’une victoire assurée. Issa Tchiroma et Atanga Nji s’indignaient d’une telle attitude. Le porte-parole du gouvernement note que Maurice Kamto n’a produit aucun document pour justifier ses affirmations. Pour le ministre, il s’agit d’un écart de conduite pour un universitaire spécialiste du Droit.

D’autres acteurs ont fustigé l’attitude de Maurice Kamto. Garga Haman Adji s’étonne que « des gens soient autant pressés de devenir président, en s’autant proclamer ». Joshua Osih, le candidat du SDF a lui aussi condamné cette tendance à donner des résultats avant les institutions républicaines qui ont qualité. La Direction générale des Elections faisant le point du processus  électoral, indique que les opérations se sont bien déroulées. Plusieurs équipes d’observateurs électoraux ont salué la bonne tenue de ce scrutin présidentiel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.