La Francophonie a un nouveau SG

La Rwandaise Louise Mushikiwabo désignée ce jour au poste de secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie. C’était l’un des temps forts du sommet de l’organisation qui s’est achevé en Arménie ce vendredi. 

La ministre rwandaise des affaires étrangères a obtenu l’adoubement du sommet. Le consensus a eu lieu lors du traditionnel huis clos du deuxième jour du sommet de la Francophonie. Soutenue par la France, et de manière unanime par l’Union Africaine, Louise Mushikiwabo était la favorite. Le Canada et le Québec ont finalement rejoint cette position peu avant le sommet, éloignant le spectre d’un blocage dans une institution habituée au consensus.

La Francophonie se donne ainsi, à nouveau, un visage africain, après la parenthèse canadienne Michaëlle Jean. L’egyptien Boutros Boutros Ghali et le sénégalais Abdou Diouf ont été les deux premiers secrétaires généraux de l’organisation. Pourtant jusqu’à une date récente, la rwandaise devait affronter la SG sortante, prête à rempiler. Son élection confirme, une fois encore, l’influence grandissante du Rwanda sur la scène internationale.

Une Francophonie toujours ouverte

La nouvelle SG de l’Organisation Internationale de la Francophonie s’est exprimée avant la fin des travaux du sommet. Elle veut donner plus d’importance à la langue française avec un accent sur la jeunesse. Mais elle veut aussi faire de la Francophonie une instance de médiation, de dialogue et de reconstruction. Pour la France, il faut reconquérir ces territoires où le recul du français est réel. Le français doit cohabiter avec les autres langues.

Quatre territoires ont été admis en tant que membres observateurs. Il s’agit de l’Irlande, Malte, l’Etat américain de Louisiane et la Gambie. Avec l’anglais comme la première langue, ces territoires, surtout les trois premiers, ont des minorités francophones. Enclave à l’intérieur du Sénégal, la Gambie, quant à elle, est entouré de pays francophones qui y exercent donc une sérieuse influence. L’Arabie Saoudite a retiré sa candidature au dernier moment.

Elvis Mbimba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.