Présidentielle 2018: profil d’un membre de la Commission nationale de recensement général des votes

Tous les membres de cette Commission en charge des votes sont désignés soient par les instances impliquées, soient par les partis en lice.

Ȃgé de 41 ans, Ernest Pekeuho Tchoffo est originaire des Mbamboutos, région de l’Ouest Cameroun. Cet entrepreneur politique était directeur de campagne du candidat Frankline Ndifor Afanwi au scrutin du 07 octobre dernier. Par ailleurs, il s’occupait également de la mobilisation au niveau national.  Titulaire d’un Master 2 ESG Paris, école du groupe PGSM (Paris Graduate School of Management), il est marié et père de 4 enfants.

Ernest Pekeuho Tchoffo, Représentant MCNC
Travail de la Commission

Au sein de la Commission nationale de recensement général des votes au Palais des congrès de Yaoundé, il représente le Mouvement citoyen national du Cameroun (MCNC). Comme d’autres représentants des partis politiques ayant présenté des candidats à la Présidentielle, il participe au décompte des votes et au redressement des erreurs matérielles.

Choix des représentants

Leur désignation obéit à l’article 68 du Code électoral. Cette portion de loi stipule que la Commission nationale de recensement général des votes, comprend, un président. En effet, membre du Conseil constitutionnel, il est désigné par le président de cette instance. Deux magistrats de l’ordre judiciaire, désignés par le premier président de la Cour suprême.

De plus, cinq représentants de l’Administration, désignés par le ministre de l’Administration territoriale. Cinq représentants d’Elecam désignés par le directeur général des élections et d’un représentant de chaque parti politique en lice.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.