Barrage hydroélectrique de Nachtigal : 786 milliards de Fcfa pour financer la construction

 Le ministre des Finances Louis Paul Motaze a signé à Paris, le 8 novembre2018,  des accords de partenariat pour financer les travaux du barrage de Nachtigal 

 

Les accords du 8 novembre dernier à Paris concernent la construction  de l’aménagement hydroélectrique de Nachtigal-Amont ; de la ligne 225 000 V Nachtigal-Nyom 2 ; et de la Cité d’Exploitation. Aux côtés du ministre des Finances Louis Paul Motaze, le ministre de l’Eau et de l’Energie, Gaston Eloundou Essomba. 

Et face à eux, le Directeur Exécutif en charge de la Direction Internationale du Groupe Edf; le Directeur du Département Energie & Mines de l’IFC et le Directeur Général de Proparco. L’investissement  étranger pour les travaux de Nachtigal s’élève à environ 447 milliards de Fcfa.

Grâce à sa production de 420 mégawatts, ce barrage fournira à lui seul 30% de l’énergie électrique du Cameroun. Les travaux de construction débuteront fin décembre 2018. L’ouvrage devrait être livré dans un délai de 57 mois à compter du début des travaux. 

 

Implication du Cameroun 

 

Les financements côté Cameroun viendront notamment de la Société Générale, de la Société commerciale de Banque (SCB), de la Standard Chartered Bank, et de la Banque internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (Bicec).

Le projet de barrage est développé par la Nachtigal Hydro Power Company, une société projet camerounaise. Ses actionnaires sont Edf International, l’Etat du Cameroun et la Société Financière Internationale. 

Vanessa Onana 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.