Diplomatie: le Cameroun et l’Arabie Saoudite en accord

Le chef de l’État Paul Biya a accordé une audience au vice-ministre saoudien de la Défense, Mohammed Bin Abdullah Al-Ayesh, le 19 novembre 2018 au Palais de l’Unité.

Des échanges brefs, d’une demi-heure, mais denses entre les deux personnalités. Paul Biya et son hôte ont passé en revue les différents aspects de la vieille et fructueuse coopération qui lie le Cameroun et l’Arabie saoudite. Politique, économie, mais surtout des questions de Défense nationale, les sujets abordés étaient dignes d’intérêt. En effet, au regard des réalisations de l’Arabie saoudite au Cameroun, l’axe Yaoundé-Riyad est sans nuages.

Cadeau à Mohammed Bin Abdullah Al-Ayesh

Réalisations économiques

La signature d’un accord de financement pour le bitumage d’un tronçon de la route Foumban –Tibati remonte à 2009. Cet axe relie les régions de l’Ouest et de l’Adamaoua. Le premier tronçon s’étend de Foumban au Pont de Mape en passant par Manki et Magba. En effet, cette route de 65 km permet de relier les parties méridionale et septentrionale du Cameroun. Mais également de rapprocher le Cameroun de certains pays comme le Nigeria et le Kenya. Financé grâce au Fonds Saoudien de Développement, le projet coûte 45 millions de Riyades saoudiens soit 6,04 milliards de Fca.

Par ailleurs, la participation de l’Arabie saoudite aux projets de développement au Cameroun s’élève à près de 23,90 milliards de Fcfa. L’audience que accordée au vice-ministre saoudien de la Défense, Mohammed Bin Abdullah Al-Ayesh par Paul Biya, augure de nouvelles perspectives de coopération entre le Cameroun et l’Arabie saoudite.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.