Lionnes indomptables : de voraces fauves à la conquête du trophée au Ghana

La liste des 21 Lionnes Indomptables publiée par le coach joseph NDOKO est un condensé de talents, détermination, rage et abnégation pour ramener le précieux trophée au Cameroun.

Le moins qu’on puisse dire c’est que cette CAN féminine 2018, les Lionnes Indomptables la veulent pour elles. Le Staff technique l’a compris en reconduisant les « blessées » de 2016 afin de leur permettre de prendre leur revanche. Et les couleurs de cette revanche sont déjà visibles : une qualification avec brio (10 à 0 face au Congo), vice-championnes du tournoi du COSAFA (comme invité et avec l’équipe C), la victoire tonitruante face à la Zambie en amical ce 12 novembre en Côte-d’Ivoire. Mais qui sont donc ces filles prêtes à tout pour mouiller le maillot pour le vert rouge jaune ? Qui sont celles-là qui veulent porter toujours plus haut le drapeau du Cameroun à diverses échelles ? Voici les Lionnes indomptables de la CAN féminine Ghana 2018, voici les 21 de Joseph NDOKO.

Des goals bien gardés

1-Ngo Ndom Annette Flore
33 ans, sociétaire Amazone FAP. Finaliste malheureuse de 2014 mais néanmoins meilleure gardienne du tournoi .En 2015, elle fait partie de la brillante équipe des Lionnes à la Coupe du monde au Canada .Elle est également une des blessés de 2016 et aussi meilleure gardienne. Annette est l’un des maillons forts de cette équipe à cette expédition.

 

 

 

2-Ndeme Bayegla Diane Nadège
Elle était la dauphine d’Annette Ngo NDOM dans la liste des 19 au tournoi du COSAFA 2018. La portière de Caïman filles fait sa toute première entrée dans la CAN féminine. Cette convocation dans la prestigieuse liste est une invite à se surpasser, offrir le meilleur et marquer à jamais les esprits du peuple camerounais

3-Ongmahan Marthe Yolande
Ce sera également sa toute première expérience en coupe d’Afrique des Nations. La gardienne d’AWA football filles a l’opportunité de mettre sa qualité de championne du Cameroun 2017 et son expérience au service du groupe pour le bien de toute la nation.

Une défense leste et polyvalente

 

4-Manie Christine Patience
Qu’il est long le parchemin pouvant décrire les qualités de la capitaine des Lionnes indomptables. Christine, a pris part à la majorité, sinon toutes les expéditions de l’équipe nationale féminine du Cameroun .CAN 2006, 2010,2012, 2014, 2016, sans oublier les jeux olympiques de 2012, la Coupe du monde de 2015 etc. A 34 ans, le porte-parole des filles de Joseph NDOKO aimerait enfin soulever le trophée de la CAN, voilà toute sa raison d’être au Ghana.

 

 

5-Awona Marie Aurelle
25 ans bien sonnés, la défenseuse franco-camerounaise, a commencé à mettre son expérience française au service de l’équipe nationale en 2015 au CANADA .Elle fait partie des « victimes » du Nigéria au Cameroun en 2016. C’est probablement l’heure de la revanche pour la vice-championne d’Afrique.

 

 

6-Meffomettou Tcheno Claudine Falone

Jeux olympiques de 2012, Coupe du monde 2015, Can féminine 2016, autant d’expéditions que la défenseuse a partagées avec l’équipe nationale. La défaite à la finale de 2016 est également restée au travers de sa gorge et le rendez-vous ghanéen va certainement lui permettre de se libérer.

 

 

 

7-Edjangue Siliki Augustine Sylva
C’est une des doyennes de la sélection nationale féminine. Augustine a été l’une des plus présentes aux différentes convocations de stages et autres rencontres liées à la qualification et à la préparation pour cette CAN. La vice-Capitaine des Lionnes, pour avoir perdu deux fois successives une finale face au Nigeria ne souhaiterait plus que l’histoire se répète au Ghana.

 

 

8-Leuko Chiboso Yvonne Patrice
Comme en 2012 à Londres, 2015 au Canada et 2016 au Cameroun, la polyvalence de Chiboso est certainement un atout pour le groupe. En défense comme au milieu de terrain, la Lionne Indomptable n’hésite pas à ressortir ses qualités. Ce sera certainement encore le Cas du 17 novembre au 1er décembre prochain.

Un milieu de terrain stable et confiant

9-Feudjio Tchuanyo Raissa
A 23 ans, Raïssa est l’un des maillons forts et incontournables de cette équipe. L’incarnation de la stabilité du milieu de terrain des Lionnes a elle aussi partagé des hauts et des bas avec l’équipe nationale depuis 2012. Pour elle, l’affront à laver est à n’en point douter celui de 2016 au Cameroun. Il faut sauver le soldat Cameroun de la défaite en finale de la CAN féminine et mademoiselle Feudjio compte apporter sa pierre à l’édifice.

 

 

10-Ngock Yango Jeannette Grâce
Sa hargne pour remporter cette CAN Ghana 2018 elle l’a manifestée lors des qualificatifs pour la compétition .Elle l’a encore confirmé lors du match amical contre la ZAMBIE. Une des dernières à rejoindre la tanière, Ngock Yango s’est illustrée en inscrivant l’un des 07 buts de la rencontre. L’aventure ghanéenne s’annonce donc palpitante.

 

 

 

11-Ngo Mbeleck Geneviève Edith
Elle est pour les Lionnes, ce qu’Ambroise Oyongo BITOLO est pour les Lions .Talentueuse mais aussi semeuse de bonne humeur, Geneviève sait se donner à fond pour son équipe et mouiller le maillot pour la victoire. La démonstration, elle l’a récemment faite en Afrique du Sud lors du tournoi du COSAFA où elle a été sacrée femme du match de la demi-finale Cameroun #Zambie en qualifiant son équipe pour la finale.

 

 

12-Zouga Edoa Francine Estelle
A s’en tenir à sa discrétion, on ne saurait pas que l’histoire de Francine avec l’équipe nationale des Lionnes Indomptables compte à ce jour 7 années. La défenseuse de NANCY-LORAINE en France a joué avec la team, les jeux africains de 2011, les jeux olympiques de 2012, la CAN 2014, La coupe du monde 2015. La CAN Ghana 2018 est donc une autre occasion pour elle de démontrer son savoir-faire.

 

Crédit photo : getimages

13-Abena Thérèse Ninon
Elle fait partie des « petites nouvelles » pour la compétition. Mais le niveau, thérèse Ninon ABENA l’a depuis Louves MINPROFF. Avec son club, elle est championne du cameroun en titre . ABENA a merité sa convocation à cette CAN petit à petit. Convoquée à la majorité des stages , Abena Thérèse Ninon a également apporté du sien au récent tournoi du COSAFA en Afrique du Sud, notamment au score fleuve de 8 buts à 1 face au mozambique.Elle avait inscrit le 6ème but camerounais à la 58ème minute. La CAN est une nouvelle expérience ,mais aussi le lieu d’exposer son talent aux yeux de l’Afrque et du monde.

 

 

14-Meyong Menene Charlène Yverna 
Une vilaine fracture de jambe lui avait empêchée de participer à la Can 2016 au Cameroun. La perte du trophée est doublement restée au travers de sa gorge, car elle n’a rien pu donner sur le terrain. Cette année, Dieu a voulu qu’elle fasse partie de l’expédition, quelque chose de grand se prépare donc. L’équipe va pouvoir profiter de sa rapidité sur le terrain. En préparation à cette compétition Menene a été une des joueuses à empirer le score contre le Mozambique au tournoi du COSAF 2018 à la 70ème minute.

 

Une attaque diversifiée

 

15-Aboudi Onguene Gabrielle
« OG7 », « la petite voiture » et bien d’autres sobriquets lui sont attribués. Gabrielle Aboudi Onguene est une valeur sûre dans le groupe des 21 de Joseph Ndoko . Finaliste malheureuse de la Can 2016 malgré tout son talent, la meilleure joueuse du tournoi a également perdu aux AITEO Caf awards 2017, le précieux titre de meilleure joueuse africaine, au profit de la Nigeriane Asita Oshoala. La détermination de l’attaquante camerounaise ,n’a d’égal que son amour inconditionnel pour son pays .Gabrielle croit fermement à la victoire camerounaise à cette CAN et compte donner le meilleur d’elle-même pour rendre cela possible.

 

Marlyse Ngo NDOUMBOUCK, attaquante camerounaise à la dernière séance d'entraînement au Cameroun avant le stage d'acclimatation en Côte-d'Ivoire en vue de la CAN féminine Ghana 201_

16-Ngo Ndoumbouck Marlyse
« Loin des yeux près du cœur », pourrait-on qualifier la situation de Marlyse avec l’équipe nationale. Maîtresse du milieu de terrain camerounais à la CAN 2008, l’attaquante de Nancy (France) fait son « come-back » après 9 ans d’absence .Une absence qui n’aura eu pour effet que d’alimenter la hargne de la Lionnes qui a scellé sa place dans cette équipe lors de la dernière phase éliminatoire à cette CAN avec d’excellentes performances.

 

 

17-Nchout Njoya Ajara
La presse camerounaise l’a surnommée « la machine à buts ». Les prestations de Nchout Njoya Ajara cette saison font la fierté du football camerounais. D’ailleurs dans son club, Sanvicken en Norvège, l’attaquante camerounaise est la meilleure buteuse avec 15 réalisations. Son doublé le 12 novembre dernier lors du match amical contre la Zambie consolide la confiance que le Cameroun place en elle pour cette CAN . Avec Nchout Njoya Ajara dans la team des Lionnes, il va « pleuvoir » des buts au Ghana.

 

 

18-Abam Michaela
Première apparition dans l’équipe nationale du Cameroun, première CAN pour Michaela. ABAM a presque transgressé les règles camerounaises qui voudraient qu’on ait fait ses preuves au pays pour accéder à ce niveau de représentation. C’est que l’attaquante qui camerouno-américaine qui évolue au Paris FC, première division en France est un gain énorme pour la sélection. Son compteur de buts n’est certes pas à son comble mais le désir de défendre le vert rouge jaune est une grande impulsion. Elle a aussi été auteure d’un doublé lors du match amical Cameroun-Zambie le 12 novembre dernier. Wait and see.

 

19-Ngono Mani Madeleine Michèle
Son désir de remporter cette CAN est plus grand que celui de tous les camerounais réunis. Sa vie de footballeuse, Madeleine Michèle l’a passée en grande partie avec l’équipe nationale. La doyenne a presque « tout » donné de son talent. Le trophée de vainqueur de la CAN serait une belle récompense pour la meilleure buteuse de toute l’histoire des Lionnes Indomptables et doyenne de l’équipe. Avec son expérience madeleine est capable de créer un retournement de situation là où l’on croit avoir tout perdu . A nous la CAN 2018, Madeleine Michèle

 

 

20-Akaba Edoa Michele Henriette
Le but le plus rapide de la Can 2016, c’est elle qui l’a inscrit. On se souvient également du merveilleux doublé face au Zimbabwe en1/4 de finales qualifiant les Lionnes en demi-finale. Elle avait alors déclaré : « j’ai prouvé que je méritais la confiance du coach ». Mérite renouvelé donc en avance à celle-là qui peut produire des merveilles en une fraction de secondes ou sortir de sa discrétion quand ses coéquipières sont assaillies par l’adversaire.

 

 

 

21-Gaelle Deborah Enganamouit
Ailleurs, quand on dit équipe nationale féminine de football du Cameroun, on pense d’abord à Gaëlle Deborah Enganamouit. Révélée au grand public à la coupe du monde Canada 2015, « l’enfant des rails » est très vite devenue une véritable attraction. La meilleure joueuse africaine de l’année 2015 n’a pas pu donner le trophée de vainqueur à son pays en 2016. Sa saison n’a pas été non plus des plus florescentes, mais la chaleur des retrouvailles avec ses coéquipières est un booster d’énergie. Véritable influence psychologique face aux adversaires la présence de Gaëlle Deborah Enganamouit sur les pelouses avec l’équipe nationale aura toujours un effet Roger MILLA ou Samuel ETO’O fils sur les gradins. Gaëlle Deborah Enganamouit a encore beaucoup à offrir à cette team Cameroun et cette expédition ghanéenne donnera raison.

 

Les lionnes ont quitté la Côte-d’Ivoire où elle ont passé leur stage d’acclimation. Elles ont pris leurs quartiers à Accra depuis hier , après un match amical avec la selection ivoirienne soldé par un score de 2 buts partout . Les pouliches de Joseph Ndoko auront leur première confrontation Samedi 17 contre le Mali .

Odeline Stella Mouazan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.