Nouveau septennat: Paul Biya promet d’accélérer la décentralisation

Le Président Paul Biya prévoit accélérer le processus en donnant plus d’autonomie aux collectivités territoriales décentralisées.

Doter les collectivités territoriales de compétences suffisantes en vue de leur autonomie. Voici l’ambition de Paul Biya pour le nouveau septennat. Inscrit dans la Constitution camerounaise du 2 juin 1972, ce   ce transfert pouvoir vise à faire des communes des personnes morales de droit public, jouissant d’une autonomie financière, juridique et administrative.

Continuité

Cette ambition du Président est une suite d’un processus en branle depuis quelques temps au Cameroun. Entre autres acquis, la disponibilité des ressources humaines, le transfert effectif des fonds et le pouvoir de décision. Cependant, tout cela nécessite encore des améliorations, en termes de qualité de ressources et de transfert à temps des fonds sollicités par les communes.

Pour donner du contenu à cette politique, le Président Paul Biya a créé récemment tout un département ministériel en charge de la décentralisation et du développement local. Son rôle : faciliter l’implémentation du transfert des compétences aux 360 communes du Cameroun.

Solutions aux frustrations

Dans son discours inaugural du 06 novembre dernier, le président Paul Biya a insisté sur l’accélération de la décentralisation. Selon le chef de l’État, elle constitue l’une des solutions aux frustrations des Camerounais du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Ainsi, « le désir maintes fois exprimé, de nos populations d’être mieux associées à la gestion de leurs affaires locales, nous a conduit à prendre des mesures nécessaires pour accélérer le processus de décentralisation » a-t-il déclaré. Un défi qui nécessite aussi l’amélioration de l’économie et du redressement de la situation budgétaire du pays.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.