Nguon 2018: La femme Bamoun à l’honneur

 

Nguon 2018

La femme Bamoun à l’honneur

C’était à l’occasion du carnaval qui lui était dédié. L’événement s’est tenu ce jeudi à Foumban.

Pour une innovation, l’activité a été très applaudie. Elles étaient plusieurs centaines à parcourir  fièrement les rues de la cité des arts depuis l’entrée de la ville jusqu’au lieu dit “Cour d’apparât ” situé en face du palais royal.

La femme bamoun de toutes les couches sociales a tenu à honorer ce carnaval qui lui rend hommage en pleine célébration de la 547ème édition du Nguon.

Un temps fort de ce rendez-vous culturel dont l’objectif était de présenter la femme Bamoun dans sa nature, depuis le début des temps jusqu’à nos jours. D’où ce mélange de traditions et de modernité. Mixage exprimé dans l’habillement et la coiffure.

Pendant que certaines arboraient des tenues dignes de l’époque de Nchare Yên, le fondateur de la dynastie, d’autres présentaient un visage plus moderne à travers  le pagne dédié à la circonstance.

C’est dans ce dernier régistre que s’inscrivait la forte délégation venue de la diaspora. Ces filles Bamoun accompagnées  d’admirateurs de la culture camerounaise venaient des pays tels que la France, l’Angleterre,  le Mali, l’Italie et les États-Unis.

Un rendez-vous qui a suscité leur adhésion,  car “on a valorisé la femme Bamoun cette année. C’est pour ça que nous avons été motivées. Cette initiative prouve que la femme bamoun n’est pas seulement celle qui reste à la maison, c’est aussi une femme qui travaille,  celle qui est dynamique, qui s’occupe de ses enfants  et prend part au développement de son pays.” Relèvera Zenabou en provenance des États-Unis.

Une marque de respect de l’autorité traditionnelle et d’amour pour son pays appréciée à sa juste valeur par le Sultan Ibrahim Mbombo Njoya, venu, dans une ambiance festive, à leur rencontre dans une “Cour d’apparât” pleine à craquer.

Aline Florence NGUINI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.