Noël 2018 à l’Extrême-Nord: priorité au spirituel!

En dehors de quelques parures observées dans les marchés, le vent de Noël tarde à souffler dans cette partie du Cameroun.

À une semaine de la célébration de la fête de nativité, les gadgets de Noël sont peu visibles même au marché central de Maroua. Les quelques sapins et ensembles de père Noël ne drainent pas encore beaucoup de monde. Ambiance similaire dans les marchés de Mora, Kousseri ou encore à Mokolo. Les commerçants espèrent toujours avoir des clients même à la dernière minute. Dans cette ville à forte concentration musulmane notamment dans le Diamaré, la célébration de Noël semble susciter peu d’engouement par rapport à la fête de la Tabaski.

Préparatifs dans les ménages

Les chrétiens approchés par nos équipes de Crtv Extrême-Nord affirment se préoccuper davantage d’une préparation spirituelle. Par exemple, la prière en famille en ce temps de l’Avant. Aussi certains se préparent-ils à offrir un moment de partage aux amis, voisins, nécessiteux, autour des repas et du vin le jour de fête. D’autres mettent les bouchées doubles pour faire plaisir aux enfants. Car pour cette catégorie, il s’agit de la fête des « tout-petits ». Alors que le temps presse, c’est sans doute l’heure des courses pour offrir des cadeaux aux enfants.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.