1er Conseil de cabinet de Dion Ngute: priorité à la production locale

Les travaux présidés par Joseph Dion Ngute en sa qualité de PM et chef du gouvernement ce 31 janvier 2019, visaient entre autres objectifs à limiter les importations du Cameroun.

Pour le Premier ministre Joseph Dion Ngute, l’événement est historique. Il vient de présider son premier Conseil de cabinet, le premier également du septennat des Grandes Opportunités. Après le propos liminaire du Chef du gouvernement, deux exposés ont suivi.

Prises de parole

Le premier exposé a porté sur l’impact des importations par le ministre des Finances, Louis-Paul Motaze. Dans sa prise de parole, le Minfi a parlé d’un trou de 800 milliards de Fcfa. Une enveloppe qui aurait eu pu servir à étoffer le tissu de production nationale.

La promotion des produits made in Cameroun pour une réduction des importations. C’était l’objet du second exposé déroulé par le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana. Le Mincommerce a souligné la nécessité de rendre ces produits disponibles, accessibles et surtout compétitifs tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. En clair, l’ambition du gouvernement consiste à pallier la dépendance du Cameroun des pays étrangers.

Directives du PM

Tel qu’édictées par le président de la République Paul Biya, le Premier Ministre a insisté sur le développement économique, la paix sociale, la sécurité aux frontières, la prise en compte des aspirations des jeunes et des femmes. Mais aussi, la préservation de l’unité nationale.

A l’issue des échanges qui ont duré près de 3h, Joseph Dion Ngute a engagé son équipe en totale synergie pour l’atteinte de tous les objectifs.

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.