Nord-Ouest et Sud-Ouest: précisions sur le Plan d’assistance humanitaire

Composé des produits de première nécessité et des matériaux de construction entre autres, les dons constituent une enveloppe globale de 12,7 milliards de Fcfa.

Décidé par le chef de l’Etat, le Plan d’assistance humanitaire a pour but d’assurer le retour au calme et le bien-être des populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. C’est l’objectif de ce Plan humanitaire d’urgence financé par l’Etat, la solidarité nationale et les partenaires au développement. Lancé en juin 2018 et exécuté sur une durée 18 mois, il vise la protection des personnes déplacées; la fourniture des denrées alimentaires. Mais aussi des produits de première nécessité, les soins de santé, l’éducation, la reprise des activités économiques, le logementSans oublier,  la reconstitution des documents d’état-civil.

Principales localités ciblées

Le Tadu dans le Bui, Batibo dans la Momo, Kikaïkom dans le Boyo, Nteho dans le Kupe Manenguba et Balangi dans la Mémé. Intégralité des localités concernées.

Contenu du don

Pour l’essentiel, des couvertures, des matelas, des kits de dignité, des récipients.  En plus, des savons, des médicaments de première nécessité, des vaccins, Milda et de la prise en charge psycho-sociale.
Les équipements d’urgence eux, comprennent des purificateurs d’eau et des groupes électrogènes. Puis, la réhabilitation des infrastructures de base. Parmi lesquelles, renforcement du service public, les réhabilitations des centres de santé, du système scolaire et la reconstruction du tissu économique ( l’agriculture, l’élevage, le commerce, le tourisme et la reconstitution des documents administratifs et individuels).

@Dieudonné Zra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.